*
Connect with us

Actualités

L’anecdote mémorable sur Klay Thompson, l’homme qu’on ne peut pas arrêter de shooter

Klay Thompson a un job avant tout, c’est de shooter. Quand il était rookie, le jeune arrière n’hésitait pas et c’est ce qui a fait son succès au fil des années, encore aujourd’hui. On espère le revoir très vite sur les terrains et en attendant, il y a cette anecdote croustillante sur une fin de match assez loufoque.

Klay Thompson adore shooter, on peut même dire qu’il ne fait que ça. Monta Ellis l’a engueulé plusieurs fois alors que Klay n’était encore un rookie mais ce dernier ne comprenait pas, le shoot était devenu automatique avec lui. Il a réussi à être un joueur solide en sortie de dribble ces dernières années mais son véritable point fort, c’est dégainer. Quand on a des créateurs d’opportunités tels que Andre Iguodala, Kevin Durant, Draymond Green et Stephen Curry, c’est logique de tirer à foison. En espérant qu’il n’ait pas perdu son toucher depuis ses presque 2 ans de blessure, une anecdote bien croustillante résume à quel point la star des Warriors adore shooter, en toutes circonstances :

« Un match, nous menions de 3 points avec 15 secondes à jouer et quelqu’un a donné le ballon à Klay. A ce moment, tu gardes le ballon. Dès que c’était dans ses mains, Klay a shooté. Draymond lui a dit « Qu’est ce que tu fais ? Pourquoi tu shootes ça ? Klay lui a dit  « Frère, ils me paient pour shooter. » Festus Ezeli via The Athletic

Du pur Klay Thompson dans le texte qui a visiblement du sang glacé en lui. Comme le dit si bien son ancien coéquipier, quand tu mènes de 3 points et que le ballon est dans les mains de ton équipe, il ne faut surtout pas shooter et faire tourner le chrono pour mettre toutes les chances de son côté. Trop peu pour le lieutenant de Stephen Curry qui dégaine comme il le peut et profite de chaque occasion pour montrer sa gestuelle. On comprend ainsi pourquoi c’est le genre de gars qui a su mettre 60 points en l’espace d’un match, et en ne dribblant que 11 fois.

La patience est de mise puisque le joueur de Golden State ne sera pas tout de suite présent. Son retour est prévu pour le match de Noël mais son premier panier sera scruté, c’est une certitude.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités