*
Connect with us

Actualités

Lamelo Ball casse enfin sa sale série au shoot : Damian Lillard rechope la maladie de son adversaire

Lamelo Ball s’était déchiré lors des deux derniers matchs au shoot. Il s’est rattrapé cette nuit. Damian Lillard remontait la pente récemment mais est retombé dans ses travers et les Blazers n’ont toujours pas gagné un seul match à l’extérieur.

6 points à 2/14 au shoot, 2 balles perdues dans la défaite à Miami et 7 points à 3/14 au shoot et 3 balles perdues à Orlando pour Lamelo Ball. On omettra pas de citer son famélique 1/11 à 3 points. Le petit frère de Lonzo Ball s’est vraiment raté au shoot et devait une revanche à ses coéquipiers. Auteur d’un excellent match, le numéro 2 des Hornets cartonne dans le 3ème quart-temps en scorant plus de 10 points. Ce n’est pas une première pour lui, il a toujours su être productif en 2ème mi-temps. Damian Lillard vit un match opposé. Cata au shoot depuis le début de saison, ça va un peu mieux sur les deux derniers, avec un match à 25 points et 20 points et surtout 9 paniers à 3 points à 50%. Il était à 2/24 avant ça… Hier, Dame a craqué à nouveau cette nuit : 14 points à 5/20 au shoot. Retenons ses 12 passes décisives.

Si Lamelo Ball a été on fire, que dire de la performance de Kelly Oubre Jr. Insaisissable dans le money-time, il plante 13 de ses 26 points dans le dernier quart-temps. Miles Bridges en profite pour taper son record en carrière avec 9 passes mais aussi 19 points. PJ Washington complète ce quatuor avec 17 points et le retour de Terry Rozier aura fait du bien. Cela a permis à James Borrego d’atteindre le plateau des 100 victoires en carrière. Leur adresse à 3 points (20/42 à 3 points) leur a permis de tenir bon devant un très bon CJ McCollum (25 points). Les Hornets ont su bien maîtriser la fin de match. Les Blazers peuvent sortir avec les honneurs, ils n’ont jamais abandonné.

Les Hornets impressionnent vraiment en ce début de saison. Personne ne les aurait imaginé gagné 5 de leurs 7 premiers matchs. Il faut que ça continue pour se laisser un petit matelas pour les playoffs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités