*
Connect with us

Actualités

La maturité d’Austin Rivers : banni par les Knicks, le respect est toujours là

Source image : Basket USA

Austin Rivers est aujourd’hui un joueur des Nuggets. L’ancien des Clippers avait pourtant commencé la saison du côté des Knicks. Une relation qui ne s’est pas forcément bien terminée entre les deux parties, même si Austin Rivers salue encore ses ex coéquipiers.

Austin Rivers est un joueur reconnu en NBA. Le fils du Doc parcourt les contrées NBA depuis désormais 8 ans et a connu de nombreuses expériences depuis le début de sa carrière. Souvent dans un rôle de scoreur/meneur en sortie de banc, il a toujours su apporter des choses intéressantes en attaque et une certaine présence défensive. Agent libre après sa saison avec les Rockets l’an passé, les Knicks avaient décidé de lui donner sa chance au début de la saison. Un début de saison plutôt encourageant dans l’ensemble, avec un peu plus de 7 points en 21 minutes de jeu. Aucun fan des Knicks n’a oublié son 10/10 au shoot en seulement 12 minutes contre le Jazz, une performance parmi tant d’autres. Le plus bizarre dans cette histoire, c’est que les Knicks l’ont évincé de manière assez bizarre. Un temps pour raisons personnelles pour avoir été de nouveau papa, l’accouchement a visiblement duré 3 semaines, puisque pendant presque 1 mois, cette même « excuse » a été utilisé par les Knicks.

L’arrière était plutôt complémentaire des leaders de l’équipe que sont Julius Randle et RJ Barrett, en apportant une qualité de shoot pas encore parfaite pour ceux-ci. Pourtant, la fin de son aventure ne va pas être glorieuse, et les Knicks vont se débarrasser de lui, notamment pour faire de la place pour Derrick Rose. Une situation compliquée à appréhender pour n’importe quel joueur, mais qu’Austin Rivers a su prendre avec classe. Elfrid Payton étant moyen, il est d’autant plus bizarre de n’avoir pas pu essayer d’incruster Austin Rivers dans la rotation. Il a planté cette nuit 25 points histoire de se venger mais le respect est bien là :

« Ca ne compte plus désormais. Je ne veux pas rentrer dans ça. Je n’ai pas de négativité de dire par rapport aux Knicks. Soyons clairs. Je suis encore très proche de pleins de gars de l’équipe. Évidemment certaines choses se sont passées. Et elles se sont passées – Je ne veux pas apporter de la lumière sur ces faits. Ils sont tellement bons en ce moment. Les fans des Knicks sont super contents et excités, ils ont été tristes trop longtemps. Julius [Randle] devrait être le Most Improved Player et faire partie d’une des All-NBA Team. Thibs devrait être candidat pour le titre de coach de l’année. Je suis très heureux pour eux. Je n’ai rien contre eux. Certaines choses n’ont juste pas marché. C’est tout ce que j’ai envie de dire. Je n’ai pas envie de rentrer là-dedans. Il y a beaucoup que je pourrais dire mais je n’ai pas le temps maintenant. Mais des choses se sont passées, et si elles ne s’étaient pas passées je ne serais pas ici »

Une déclaration mystérieuse mais qui honore Austin Rivers, refusant de polémiquer sur son éviction des Knicks. L’amertume est bien présente, mais le joueur est désormais tourné vers les playoffs avec Denver, pour essayer d’accompagner Nikola Jokic dans sa quête de bague. Et qui sait, pourquoi pas retrouver les Knicks en finale ? Bon ok, on éteint la console.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Héros du jour, comme au bon vieux temps : Austin Rivers se fait les Blazers dans le dernier quart-temps

  2. Pingback: Les playoffs, c'est aussi de belles histoires, Austin Rivers en est témoin : "Honnêtement, ça m'a brisé le coeur"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités