*
Connect with us

Actualités

Les playoffs, c’est aussi de belles histoires, Austin Rivers en est témoin : « Honnêtement, ça m’a brisé le coeur »

Source image : C. Morgan Engel/Getty Images

Austin Rivers retrouve les playoffs avec les Denver Nuggets. L’arrière est plus qu’important dans le succès et retrouve dans la joie dans son jeu. Le premier conte de fées des playoffs.

Il y a un mois, Austin Rivers ne jouait pas en NBA. L’arrière était sur le marché des agents libres, à attendre un coup de fil d’une franchise après son éviction controversée des Knicks. Le fils du Doc a toujours été considéré comme un joueur talentueux capable de scorer efficacement, mais il n’a jamais réellement trouver sa place durablement dans la grande ligue après le passage Clippers. Un passif de journeyman, qui aujourd’hui prend place du côté de Denver. Le numéro 25 a été recruté pour combler la blessure terrible de Jamal Murray, et il remplit plutôt bien la fonction. Il a pris feu hier soir dans le 4ème quart temps pour aider son équipe à remporter le game 3, décisif pour la suite de la série. 16 points sur 21 dans le dernier quart, on peut appeler ça de la clutchitude. Une performance qui lui a décroché quelques larmes en sortie de match.

« Je me suis assis il y a un mois et demi, attendant que le téléphone sonne. J’ai juste mis ma confiance dans les mains de Dieu, j’avais des conversations avec moi-même, je parlais avec Dieu en lui demandant « Quel est le plan ? Qu’est-ce qui va se passer ? » Tous les retours que j’avais était que, beaucoup d’équipes m’appréciaient mais ils ne savaient pas quel type de personnage j’étais et comment je pourrais m’intégrer dans leur vestiaire. Mes compétences basket n’ont jamais été remise en cause, c’était sur qui j’étais en tant que personne. Ce qui est encore pire. »

Le joueur semble pourtant avoir trouvé une terre promise du côté du Colorado. Une présence défensive intéressante pour Mike Malone, et un apport offensif plus que nécessaire pour cet équipe en manque du lieutenant principal. Austin Rivers prend donc place dans le 5 dans un rôle d’arrière shooteur-scoreur, bien servi par les caviars successifs de Nikola Jokic ou Facundo Campazzo. Et quand il prend feu comme hier dans le 4ème quart temps, il devient un complément plus que parfait aux performances gargantuesques du potentiel MVP, Nikola Jokic (encore 36 points hier). Une performance excellente en playoffs qui lui remet du baume au cœur après sa séparation difficile avec les Knicks et la période de flottement ayant suivie.

« Honnêtement, ça m’a brisé le cœur. Car je sais qui je suis, et j’ai toujours entretenu de bonnes relations avec les gens, mais vous pouvez avoir un cas avec des erreurs et être labellisé comme ça. »

Austin Rivers a trouvé son cocon du côté de Denver. Une relation réciproque, puisque Mike Malone est bien content de pouvoir récupérer un scoreur efficace dans son 5 en l’absence de sa star habituelle, Jamal Murray.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités