*
Connect with us

Actualités

La descente aux enfers continue pour le pauvre Sekou Doumbouya : le joueur se fait chasser des Lakers… encore une fois !

Tout le monde s’éclate devant le match entre les Warriors et les Nets quand la bombe tombe. Sekou Doumbouya se fait chasser des Lakers… On aurait aimé qu’il reste avec les Evan Fournier, Nicolas Batum, Frank Ntilikina et consorts mais la suite de son parcours se situe t-il vraiment en NBA ? Telle est la question et on le saura vite.

Image

Grâce à leur victoire cette nuit, les Warriors ont gagné 12 matchs pour 2 petites défaites

Sekou Doumbouya avait signé un contrat 2 way. C’est un contrat qui permet au joueur qui l’a signé de pouvoir jouer à la fois en NBA et en G-League. Le joueur en question peut passer un maximum de 45 jours avec le roster, en plus de la période avant et après la fin de la G-League, au moins pendant un an. Petit flashback, Sekou avait été envoyé chez les Nets dans le cadre d’un trade. Tout semblait bien se passer à Brooklyn, pour faire partie de la rotation. Que Nenni, il a finalement été envoyé chez les Rockets et dès son arrivée, il a été coupé. Ensuite, le jeune joueur a signé chez les Lakers en two way contract et c’est finalement hier que la nouvelle est tombée.

C’est vraiment triste ce qui lui arrive. Shams Charania rapporte que la décision était on ne peut plus logique. Sekou Doumbouya n’est pas à 100%. L’ancien des Pistons est en train de se remettre d’une blessure au pied et avec les nombreux blessés, les Angelinos voulaient recruter quelqu’un qui ne finit pas à l’hosto. Rob Pelinka a jeté son dévolu sur Chaundee Brown qu’il connait bien, puisqu’il évolue en G-League. Le joueur sera en two way contract. Sekou n’a pas pu se montrer, hormis lors du garbage time, contre Portland et Minnesota. Il avait inscrit respectivement 10 et 7 points. Le pote de Killian Hayes avait réussi quelques bonnes choses, notamment en étant intéressant sur Anthony Edwards !

Que ça va être dur de s’en remettre. Est-ce qu’il va se soigner pour la G-League et rebondir quand il sera à 100% ? On lui souhaite bien du courage, surtout quand on sait la dureté de beaucoup des fans à son égard. La NBA montre être un business impitoyable.

Les chiffres stratosphériques de Nicolas Batum : l’ailier n’a jamais aussi bien shooté de sa vie

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités