*
Connect with us

Actualités

La déclaration d’amour de Rudy Gobert à Giannis Antetokounmpo : le respect est toujours immense de la part du français

Depuis de nombreuses années, Rudy Gobert a toujours montré un respect immense pour Giannis Antetokounmpo. Cette nuit n’a pas raté après que le Grec ait remporté son premier titre et peut être pas le dernier. Son palmarès est magistral à 26 ans.

Giannis Antetokounmpo vient d’une bonne draft avec des gars comme Victor Oladipo, CJ McCollum et … Rudy Gobert. Le français s’est souvent identifié à lui puisqu’ils ont mis longtemps à éclore, qu’ils sont étrangers et que la presse n’a jamais été tendre avec eux. Ils ont beau avoir échangé des posters, des contres, le respect est là depuis cette draft. Rudy Gobert tweetait récemment son incompréhension face au manque de reconnaissance envers le Greek Freak notamment des américains. Il faut dire qu’avec deux titres de MVP, une finale NBA (avant le titre), c’est clairement du jamais vu d’être aussi peu respecté. La « fraternité » a disparu et hormis les quelques méga stars comme Kevin Durant, Stephen Curry ou Lebron James, on a surtout vu des médias à l’image d’ESPN, dénigrer Giannis Antetokounmpo. Ce n’est pas le cas de Rudy Gobert :

« Tellement content pour Giannis et Milwaukee mec… Incroyable de voir ce qui arrive quand tu mets ton cœur et ton âme dans quelque chose et rester authentique et fidèle à toi même. Inspirant. »

Dwyane Wade ? Michael Jordan ? Kobe Bryant ? Lebron James ? Giannis Antetokounmpo rentre dans cette catégorie de joueurs qui a claqué plus de 30 points par match en finale. Il faut se rendre compte de la prouesse de sa masterclass. Mieux encore, depuis Dirk Nowitzki, on a pas vu un joueur gagner sans superteam, bien que ses coéquipiers soient très bons. Il n’a aucun top 10 player à ses côtés et cela rend son parcours encore plus jouissif, puisqu’il n’a pas voulu quitter le navire, il a voulu se rendre responsable. Giannis a fait une promesse à la ville lors de la décennie précédente. Il avait promis de ramener le titre, promis que le job soit terminé et qu’il ne quitterait pas les Bucks. On peut dire qu’il a réussi.

C’est complètement fou ce qui vient de se passer sur la planète de la balle orange. Giannis Antetokounmpo a réinventé le mot dominer et il risque de s’asseoir sur le trône encore quelques années.

Rudy Gobert et Giannis Antetokounmpo lors de leurs débuts en NBA

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Quand Giannis Antetokounmpo faisait courir sa femme, pour s'améliorer aux lancers

  2. Pingback: Les équipes NBA qui ont failli revenir d'un 3 à 0 en playoffs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités