*
Connect with us

Actualités

Kyrie Irving a lâché son match référence : 43 points à 18/26 au shoot, 11 passes et un money-time parfait !

Kyrie Irving a été incroyable la nuit passée. Le joueur fut au-dessus de la 1ère seconde du 1er quart-temps, jusqu’à la dernière seconde de l’overtime. Une perf référence mais aussi une victoire référence pour les Celtics (123-116).

On se demandait vraiment ce qu’avait Kyrie Irving au début de la saison. Dorénavant, le joueur est lancé depuis maintenant quelques matchs. La rencontre d’hier soir fut le symbole de sa forme du moment. 43 points à 18/26 au shoot et 11 passes décisives. Il fait une mixtape incroyable en fin de match; en ne réalisant jamais une seule fois la même action. Le joueur possède beaucoup trop de skills et de confiance, pour pouvoir être stoppé. Alors qu’il a brûlé le panier, il sait utiliser les prises à deux, pour servir ses potes. En l’occurrence Al Horford pour tuer le match. Maintenant, il faut se servir de cette rencontre pour construire. Si Kyrie Irving a fait son meilleur match, c’est aussi le cas de Boston. Difficile de trouver un joueur qui allie si bien élégance, rapidité et dextérité. Une perf aussi doux qu’un classique que Craig David.

La rencontre ne fut pas facile pour autant, surtout au 1er quart-temps. Si Jaylen Brown marque les premiers points de son équipe, Toronto domine bien ce début de match. Un collectif et une adresse parfaite, notamment de leurs grands qui se prennent pour Stephen Curry. C’est dans le 3ème quart-temps que Toronto pense avoir fait le trou. L’attaque déroule, Serge Ibaka continue de planter mais Kyrie Irving prend feu à son tour. Sans pour autant scorer, Gordon Hayward ajoute sa pierre à l’édifice. Ce n’est pas qu’un gros match de Kyrie Irving mais de l’équipe tout entier. Il faudra trouver plus de régularité, faire les bons choix et rester compact en défense. Brad Stevens devra utiliser cette rencontre comme match de référence. Reste à voir ce que donne la rencontre face à Utah ce soir.

Kyrie Irving a mal démarré la saison mais vu sa forme du moment, il redevient peu à peu le meilleur meneur de la conférence est. En période trouble, c’est à lui de guider les siens et à l’image de son match d’hier, on attend qu’il cartonne pour les semaines à venir.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités