*
Connect with us

Actualités

Collin Sexton est enfin lancé dans sa saison : George Hill reprendra t-il son spot de titulaire ?

Source photo : Clutchpoints

Parmi les rookies attendus, s’il y en a bien un qui a déçu lors des premières semaines de compétition c’est Collin Sexton. Mais heureusement pour les Cavaliers, le meneur semble désormais avoir trouvé ses marques et enchaine les bonnes performances.

Quelle tristesse à Cleveland : LeBron est parti, la ville est chiante, Kevin Love est blessé, le maillot City Edition est une dégueulasserie visuelle et Collin Sexton galère à trouver sa place en NBA. Comment ça, on peut rayer le dernier critère de la liste ? Eh oui, si les Cavs resteront un des cancres de la ligue cette saison et qu’il faudra de quoi se désinfecter les yeux à chaque fois que l’équipe portera son chasuble maillot orange et bleu, on ne peut plus trop critiquer les prestations de Collin Sexton !

Intéressant en présaison, avec énormément d’intensité et de rythme, le meneur a paru perdu dès que la saison régulière a commencé, semblant incapable de prendre la moindre bonne décision sur les parquets. Bon, il faut avouer que l’ambiance dans le vestiaire n’était pas idéale, avec des blessures, une petite incompréhension « vétérans VS jeunes » et un coach incompétent pour gérer ça. Mais depuis que Lue a été ENFIN viré par le front-office et que George Hill s’est blessé, le rookie est en feu et ça se traduit dans ses statistiques : 18.8 points à 48% au tir lors de ses quatre dernières titularisations.

 » Il y a des joueurs qui ont besoin de temps pour développer un rythme. Certains sont plus à l’aise en commençant les matchs qu’en sortant du banc. Tout le monde veut être titulaire, mais tout le monde ne sait pas forcément le faire de manière efficace. En tant que coach, j’essaie de comparer les productions, que ce soit dans le cinq majeur ou en sortie de banc. Avec George sur le banc, Collin a compensé et a eu beaucoup d’impact sur notre jeu. Il progresse beaucoup, il a trouvé un sacré rythme en tant que titulaire.  » Larry Drew via Cleveland.com

De l’impact, il n’en a clairement pas manqué ! Car en dehors de son apport au scoring, là où il était le plus attendu, Collin Sexton semble enfin mieux comprendre les systèmes défensifs NBA et devient le pitbull défensif que l’on avait déjà aperçu en NCAA. Ses deux dernières victimes ? John Wall et Kemba Walker, deux top meneurs de la conférence Est. Le premier a affiché un ignoble 2/8 au tir lorsqu’il était marqué par le rookie quand le second a carrément balancé du 0/9 en 41 possessions ! Oui c’est crade, encore plus quand c’est causé par un type qui n’a pas encore l’âge de boire une bière au pays.

Avec la montée en puissance de son rookie, Larry Drew va bientôt devoir se poser une vraie question : qui titulariser quand George Hill sera remis de ses pépins physiques la semaine prochaine ? Comme il le reconnait, la réflexion ne sera pas simple.. Mais dans une année de reconstruction et tanking, il aurait tout intérêt à directement confier les rênes de l’équipe à Sexton s’il continue sur sa lancée.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités