... ...
...
Kobe Bryant était un grand malade : Le Black Mamba a parlé en Bosnien pour trashtalker Jusuf Nurkic – The Daily Dunk
Connect with us

News

Kobe Bryant était un grand malade : Le Black Mamba a parlé en Bosnien pour trashtalker Jusuf Nurkic

Source photo : Yahoo! Sports

Parmi les rois du trashtalking, il y avait un certain numéro 24 aux Lakers, en la personne de Kobe Bryant. Par un geste, un regard glacé ou bien un échange, le Black Mamba était bien trop fort à ce jeu. Jusuf Nurkik se rappelle d’une histoire de trashtalking entre lui et la légende des Lakers…

On le sait depuis un moment : Kobe Bryant était un fou lorsqu’il s’agissait de travailler et de trouver un moyen pour être meilleur, comme le placement des arbitres, le placement des pieds et des mains de son vis-à-vis et voilà maintenant que Jusuf Nurkic nous raconte une anecdote croustillante du Black Mamba. Le pivot ne savait pas que que la légende parlait le Bosnien….et bah maintenant, il est au courant.

Il [Kobe] était en train de shooter des lancers et j’étais là : ‘personne ne peut le toucher, comment c’est possible?’. Il a dit un mot dans ma langue. J’étais là et je me disais ‘Je n’ai pas bien entendu. Il ne peut pas parler ma langue’. Ensuite, il est revenu pour shooter des lancers et il l’a répété. C’était un mot pour jurer. Je me suis dit ‘Je suis sur qu’il a dit ça !’. Après quelques années passées dans la ligue, il se préparait lui même et il jouait contre des équipes où il essayait d’en apprendre plus sur les joueurs contre lesquels il jouait.

Certes, Kobe Bryant était capable de parler beaucoup de langues (Italien, Espagnol, Français) mais parler le Bosnien est très impressionnant. Cela montre à quel point le Black Mamba était acharné par le travail, et par tout ce qui était susceptible de lui permettre de prendre le meilleur sur son adversaire.

D’autant que la légende des Lakers et Jusuf Nurkic ont passé deux années en commun (de 2014 à 2016) dans la grande ligue, soit les deux dernières années de Vino…et les deux premières du pivot Bosnien. Alors qu’il était donc rookie (ou sophomore), Jusuf Nurkic a été déstabilisé par le trashtalking de Kobe…dans sa propre langue. Les débuts en NBA, c’était bieng pour le pivot non ?

Comme Cristiano Ronaldo, Kobe Bryant était un compétiteur fou et l’arrière était capable de tout et n’importe quoi afin de se renseigner sur son adversaire. Que ce soit par les mots, par de gestes ou par les regards, le Black Mamba était également un des meilleurs du trashtalking et certains ont été marqués à vie, dont Jusuf Nurkic. 

Jusuf Nurkic a fait face à Kobe Bryant pendant ses deux premières années dans la grande ligue et il a eu le temps de se faire trashtalké par Kobe Bryant…en Bosnien, sa propre langue. C’est une nouvelle anecdote impressionnante racontée par un joueur en ce concerne le Black Mamba. Allez, Broji do pet.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News