*
Connect with us

Actualités

Adieu Cleveland pour Kevin Porter Jr : pétage de plombs en règle, jet de nourriture, propos insensés, le summum de l’immaturité

Incroyable scène au sein de la NBA. Kevin Porter Jr aurait embrouillé les Cavs pour une raison futile : un changement de vestiaire… Suite au méga transfert impliquant James Harden, Jarrett Allen et Taurean Prince ont débarqué à Cleveland. Ce dernier n’a rien demandé et pourtant, les Cavs lui ont filé le vestiaire de leur jeune prodige. De là est parti une embrouille improbable et la sentence est donnée : transfert ou cut pour l’ancien pensionnaire de l’université de la californie du sud.

Les nouvelles n’étaient pas bonnes pour Kevin Porter Jr d’entrée de jeu. Avant même que la saison commence KPJ avait déconné et il n’était pas seul. Le sophomore des Cavs est passé par la case prison, accusé d’avoir frappé une femme au visage, tout en lui arrachant les cheveux. Une histoire saugrenue à laquelle sa sœur était mêlée, sans parler d’un accident de voiture mais le pire ne s’arrête pas là. Le futur ancien Cav a posté un message troublant sur les réseaux sociaux : «Avez-vous déjà souhaité voir la fin de votre vie ?» Oui, ça fait bien flipper. Et donc en à peine quelques mois, on est à une 4ème connerie de suite de la part de Kevin Porter Jr et celle-ci ne sera pas tolérée. L’ancienne star a d’ailleurs eu bien de la chance que sa franchise ne l’ait pas lâché avant. C’est Joe Vardon de The Athletic qui a balancé la bombe juste avant le Martin Luther King Day : Kevin Porter jr ne fera bientôt plus partie des Cavs. Il sera soit transféré ou soit coupé par sa franchise.

Revenons à la source quand même car c’est ce qui intéresse dans ce dossier. Quand il a appris que Taurean Prince allait récupérer son vestiaire, Kevin Porter Jr a vu rouge. L’ailier n’a pas bien pris de « déménager » car il allait être plus proche des joueurs avec peu de temps de jeu. « Le natif de Seattle » aurait pris feu à sa manière et le ton serait alors monté jusqu’à ce qu’il balance même de la nourriture. Selon Joe Vardon de The Athletic, ça a crié si fort que son coach a tout attendu. Il s’est ainsi pointé dans le vestiaire et a vu que c’était Kevin Porter Jr et le GM Koby Altman, qui étaient dans la pièce. Le gaucher aurait dit des mots choquants et dégoûtant. « Les mots « esclavage moderne » pourraient être ces fameux mots. Pas futé on vous dit…

Sa cote est au plus bas et difficile de voir une équipe se battre pour un joueur aussi instable. C’est dommage, il avait le talent pour lui, sur un terrain, pas en dehors. C’est d’ailleurs très gentil de la part de Cleveland de ne l’avoir pas lâché avant. On en a connu qui au bout d’une connerie se sont fait éjecter.

Kevin Durant est un assassin : le Net plante le shoot de la victoire face à des Bucks malchanceux

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: James Harden, l'homme qui doit prendre sa respiration : l'asthme a défendu sur James Harden mieux que quiconque

  2. Pingback: Officiel : Kevin Porter Jr dit a dieu à Cleveland pour essayer de relancer sa carrière (vie) à Cleveland

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités