*
Connect with us

Actualités

John Wall ne s’attarde pas sur un possible départ de James Harden : « C’est ses affaires »

Source photo : Rockets France

James Harden agite la presse sportive, et avec lui toute la franchise de Houston. Nouvel arrivant, John Wall est souvent sollicité pour s’exprimer sur un possible départ du barbu, mais la bonne santé de son équipe demeure sa principale préoccupation.

Où James Harden va t’il jouer prochainement ? Telle est la grande question de ces dernières semaines. Blasé et lassé de sa situation chez les Rockets, le barbu le plus célèbre de la ligue a décidé pour lui qu’il était de temps de plier bagages. Les Nets, Sixers, Bucks et Heat sont les quatre franchises espérées par James Harden. Seulement, un transfert impliquant un tel joueur, doté d’un tel contrat ne peut se conclure en quelques heures. Les discussions, timides, avancent néanmoins.

En attendant, la présaison bat son plein, et dans ce marasme médiatique, James Harden a tout de même enfilé le maillot des Rockets pour affronter les Spurs. Dans le terby texan, remporté par les hommes de Silas, Harden a évolué pour la première fois en NBA, avec DeMarcus Cousins et John Wall. Depuis son arrivée, l’ancien franchise player des Wizards, malgré son envie de rester concentré sur son intégration avec sa nouvelle franchise, il doit souvent se frotter aux questions autour d’un départ de James Harden. Après la victoire cette nuit, il a, cette fois-ci, préféré botter en touche :

« Je n’essaie pas de lui en parler (à James Harden à propos de son transfert) parce que ce sont ses affaires. Tout ce dont je me soucis c’est comment je peux faire pour rendre cette équipe la meilleure possible, fédérer tout le monde et avancer ensemble » assure t’il à Tim MacMahon d’ESPN. 

Avec 21 mins de jeu cette nuit, James Harden a fait le taff, compilant 12 points, 4 passes et 3 rebonds à 3/10 aux tirs. De son côté, Wall s’en est sorti avec 15 points et 3 passes. Ce dernier s’est d’ailleurs montré rassurant sur son état de forme en trois matchs de présaison, tournant en moyenne à 16.3 pts à 47.5% au shoot.

Son transfert est une opportunité pour relancer sa carrière, un moyen de rester compétitif tout en assurant la transition d’un prochain départ de James Harden pour la franchise des Rockets. En attendant, l’ensemble de l’organisation ne pourra pas avancer sereinement dans tout ce bordel. Peut-être devrait t’il reconsidérer les offres formulées par les prétendants ?

La photo de la nuit : James Harden s’est fait remarquer avec son gros bidou

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités