Joel Embiid n'arrive pas à enchaîner : "Je n'utiliserai jamais ça comme excuse"
*
Connect with us

Actualités

Joel Embiid n’arrive pas à enchaîner : « Je n’utiliserai jamais ça comme excuse »

Source photo : Sports Illustrated

Incapable de prendre position sur Jaylen Brown lors de la dernière possession, Joel Embiid était probablement fatigué dans ce match. Un peu à l’image de la rencontre contre Orlando. Le Covid-19 a fait beaucoup de mal au pivot camerounais. 

Samedi soir, Joel Embiid revenait du Covid-19 après plus de deux semaines sans jouer. Malgré la défaite, tout s’était bien passé pour lui puisque le pivot avait compilé 42 points et 14 rebonds. Après la rencontre, le Camerounais avouait que le virus lui avait fait du mal. Et si ça ne s’est pas ressenti samedi, ça s’est en revanche ressenti lundi et hier. Car effectivement, depuis cette prestation monstrueuse, Joel Embiid n’est pas parvenu à enchaîner. Si l’on combine les rencontres face au Magic et aux Celtics, c’est un atroce 7/33 au tir pour le pivot des Sixers. L’intérieur camerounais voit très bien qu’il ne peut pas revenir au top du jour au lendemain, mais ne veut pas non plus utiliser le Covid-19 comme excuse.

Je n’utiliserai jamais ça comme excuse, mais évidemment je pense que je vais mettre du temps pour revenir, surtout au niveau des jambes, du cardio et de ces trucs. Mais chaque jour, je dois travailler dur et continuer à être meilleur. Je ne peux pas jouer de la manière dont j’ai joué les deux derniers matchs, notamment au niveau de l’adresse. Si les équipes me trappent, je ne vais pas avoir de paniers faciles. Je dois créer pour moi-même et mes coéquipiers, et je dois mettre ces tirs. 

Peut-être aussi que les Sixers n’ont pas fait ce qu’il fallait pour (re)mettre Joel Embiid dans de bonnes conditions. Deux semaines sans entraînements, sans matchs, mais le pivot a disputé 45 minutes (!) lorsqu’il a effectué son retour. C’est légèrement (beaucoup) trop. Pour autant, la maladresse n’empêche pas Joel Embiid d’être impactant. Le pivot a signé 18 rebonds, 6 passes, 2 interceptions et 3 contres en compagnie de ses 13 petits points. Néanmoins, ça ne suffit pas à Philadelphie pour l’emporter et la franchise se retrouve à la onzième place de la conférence Est.

Toujours sans Ben Simmons et avec un Joel Embiid en mauvaise forme, les Sixers n’ont pas de solutions pour gagner. Hier encore, la fatigue du pivot l’emporte sur le talent, et Philadelphie laisse filer un troisième match sur les quatre derniers disputés…

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Joel Embiid chauffe Kevin Durant dans le money-time : "Rentre à la maison !!"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités