*
Connect with us

Actualités

Jerry West voulait avoir Kobe Bryant à tout prix : « Il aurait dû être le premier choix de la draft »

Source image : DR

Jerry West est l’architecte de la dynastie des Lakers sous Kobe Bryant. Alors que l’intronisation de ce dernier au Hall Of Fame arrive bientôt, l’ancien General Manager a décidé de revenir sur un événement qui a fait basculé l’histoire de la NBA, la draft de Kobe Bryant.

Jerry West est un des personnages les plus importants de l’histoire de la NBA. Un des meilleurs arrières de tous les temps avec les Lakers des années 60, personnage du logo NBA, puis dirigeant à succès qui a créé la dynastie des Lakers de Shaq et Kobe, celle de Gasol et Kobe, puis -en partie- celle des Warriors de Stephen Curry. Donc quand le bonhomme parle, on se tait et on écoute. Dans un entretien vidéo accordé au Los Angeles Times, Jerry West est revenu sur Kobe Bryant, et notamment sur le moment de sa draft. Drafté en 13ème position par les Hornets, Kobe va être envoyé dans la foulée à Los Angeles en échange du pivot Vlade Divac. Un échange inimaginable pour le GM, qui sait détenir un joueur générationnel.

« Vous voyez des milliers de joueurs dans votre vie. Tout le monde dit que si vous pouvez drafter un gars comme Kobe… vous n’avez pas beaucoup d’occasions d’être en position pour drafter quelqu’un comme ça. Quand Kobe est venu en ville, il s’est entraîné deux fois. J’ai dit qu’on avait aucune chance de le drafter. Aucune chance. Puis, ça a tourné… Il aurait dû être le premier choix de la draft. Il était trop fort »

Mais comment expliquer que Kobe se soit retrouvé si loin dans la draft ? Plusieurs éléments rentrent en compte et peuvent permettre de comprendre le choix des dirigeants de l’époque. Déjà, la draft 1996 (celle de Kobe) est légendaire. Allen Iverson, Marcus Camby, Shareef Abdur-Rahim, Stephon Marbury, Ray Allen, Alan Walker, Steve Nash ou encore Pedrag Stojakovic et Jermaine O’Neal. Une draft démente dans laquelle Kobe Bryant n’a pas sorti son épingle du jeu lors de sa première année. L’autre raison est que le futur numéro 8 sortait tout juste du lycée. Pas une seule année d’université, les scouts de l’époque ont pu avoir des réticences sur la transition entre le jeu face à des adolescents pour passer directement dans le grand bain de la NBA.

Aujourd’hui un des plus grands steals de tous les temps, l’histoire de Kobe Bryant aurait pu être bien différente s’il avait atterri aux Hornets. Heureusement pour la légende, Jerry West était présent au bon endroit et au bon moment pour écrire une nouvelle ligne de l’histoire NBA.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités