Connect with us

Actualités

Jayson Tatum gâche le Victor « clutch » Oladipo show : Boston obtient son billet pour les playoffs

Source photo : Ron Hoskins/NBAE via Getty Images

Pour la 6ème fois en 8 matchs, Jayson Tatum a été on fire en atteignant la barre des 30 points. Après deux « mauvais matchs », il s’est repris et le garçon pointait déjà à 20 points à la mi-temps. Demandez donc à TJ Warren, qui n’a cessé de prendre la sauce. Même si un peu maladroit de loin, on a bien senti que son shoot, notamment à 3 points, était revenu. Il fait l’étalage de ses skills et ses moves en un contre un, toujours avec ce temps d’avance et on peut voir que le jeu ralentit clairement pour lui. Il sera d’ailleurs l’un des héros de la soirée en écrasant un gros dunk pour égaliser à moins de deux minutes de la fin. Celui qui mettra le panier pour passer devant dans la dernière minute se nomme Marcus Smart. Un sacré circus shot qui sauvera les fesses des siens. A noter que la star locale, Gordon Hayward, termine à 27 points, 10 rebonds et 5 passes. Il a été tout simplement le joueur le plus complet du match. Il a fait les bonnes actions, les bons stops, ne s’est jamais enflammé et a joué avec la justesse qu’on lui connait.

Tout n’a pas été facile pour autant dans cette victoire, qui permet à Boston de valider officiellement leur billet pour les playoffs. Kemba Walker termine à 11 points et un horrible 3/12. Il a failli coûter le match à son équipe, en shootant n’importe comment et surtout sans confiance, malgré qu’il ait les duels en sa faveur. Boston avait la rencontre quasiment en main pendant 3 quart-temps, avant le déluge total. Les Celtics perdent leurs 19 points d’avance en un rien de temps, à cause d’un homme avant tout : Victor Oladipo. Même s’il a dépassé 4 fois de suite la barre des 10 points, il réalise clairement le meilleur match depuis son retour hier soir. Il claque 27 points, son record de la saison, en enchaînant à 3 points dans le crunch time, parfois très difficiles. Mais alors que son équipe passe devant, grâce à Sabonis, lui aussi très bon (28 points, 9 rebonds et 8 passes), Dipo tente un 3 points (raté) compliqué en quasi transition… Les Celtics en profiteront pour revenir et l’emporter sur les Pacers. Dommage, ça arrive aux meilleurs et ce n’est pas ce qu’il faut retenir. C’est la première fois que Dipo retrouve ses sensations et il va falloir compter sur ce match pour progresser et ne plus se laisser envahir par l’émotion. TJ Warren aura été d’un grand secours (22 points) et offensivement, si Dipo continue de cette manière, les choses peuvent devenir intéressantes. En attendant, les Celtics ont montré comment gagner des matchs compliqués à l’extérieur.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités