Jayson Tatum doit arrêter d'admirer ses adversaires : "Ce gars ne sont pas tes grands frères, ne les traite pas comme ça"
*
Connect with us

Actualités

Jayson Tatum doit arrêter d’admirer ses adversaires : « Ce gars ne sont pas tes grands frères, ne les traite pas comme ça »

Si vous suivez la NBA un tant soit peu, vous êtes au courant de la chaleur ambiante de Jayson Tatum dernièrement. La star des Celtics a changé un peu sa mentalité pour le plus grand bonheur de son coach, qui l’a aidé dans ce sens.

La forme de Jayson Tatum en ce moment est si folle que les fans des Celtics n’ont plus besoin de chauffage. Il sort d’un match à 42 points et en ce mois de décembre, l’ailier a marqué au moins 30 points sur plus de la moitié de ses matchs. Toujours en ce mois de Noël, son plus mauvais match au scoring est seulement de 24 points, ce qui lui permet de tourner à 31.9 points durant ce stretch. Cela ne permet pas à Boston de gagner beaucoup de matchs avec seulement 3 victoires en 7 matchs. Mais la dernière victoire fut importante, puisqu’elle était contre les champions en titre. Sans trop prendre de risque, il s’agissait clairement du meilleur match de sa saison. L’agressivité a joué un grand rôle et quand il se met en mode tueur, Jayson Tatum est injouable :

« Vous voulez respecter tout le monde », a déclaré Tatum via Sports Illustrated. « Mais, vous savez, il faut s’assumer et être soi même, et c’est essentiellement ce qu’il [Udoka] me demandait de faire. »

Le message a été pleinement reçu. Les Celtics ont besoin de Jayson Tatum avec ce mood. Irréguliers au possible les coéquipiers de Jaylen Brown déçoivent et les rumeurs commencent à courir dans tous les coins, pour casser l’équipe. Ce dernier ne veut pas s’enflammer vis à vis de la victoire contre Milwaukee, ce n’est qu’un match et au suivant, l’histoire sera peut être différente.
Udoka sait que Jayson Tatum a beaucoup d’amis en NBA, énormément de mentors avec qui il s’entraîne l’été et c’est à lui de forcer sa nature pour atteindre les sommets. Son coach lui parle souvent de « rookie » Kawhi Leonard, qu’il a eu sous ses ordres en tant qu’assistant coach face aux Spurs. Il doit cesser d’être trop gentil avec l’opposition auquel ça lui jouera des tours :

« Ces gars ne sont pas tes grands frères, ne les traite pas comme ça. Il a pris ça à bras le corps et est allé sur le terrain en mode attaque ce soir, mais ça vaut aussi pour tout le monde. Tout le groupe, nous savons que nous devons être efficaces. »

On attendra le temps pour juger ce nouveau Jayson Tatum. Si ce changement de mentalité peut en plus lui faire gravir des échelons dans le jeu, c’est tout bénéfique. N’oublions jamais que les meilleurs de l’histoire ne sont pas les plus talentueux mais les plus durs sur le terrain, qu’importe leur caractère.

Stephen A Smith, le journaliste le mieux payé du game et le plus populaire

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités