James Harden se plaint de l'arbitrage : "je ne veux même pas en parler"
*
Connect with us

Actualités

James Harden se plaint de l’arbitrage : « je ne veux même pas en parler »

Source photo : The Athletic

James Harden a toujours été malin pour obtenir des lancers. Mais cette nuit, ça n’a pas fonctionné et le barbu n’a été sur la ligne que quatre fois. Cela a provoqué la colère du meneur des Nets, qui demande des explications de la part des arbitres.

Vous connaissez l’hôpital qui se fout de la charité ? Voici James Harden qui se plaint de l’arbitrage. Après la défaite contre les Wolves, The Beard s’est d’abord montré exigeant envers lui-même pour son irrégularité durant le match, en témoigne son match trop moyen (13 points en 13 tirs tentés et 13 passes décisives). Cependant, le meneur des Nets avait aussi quelques mots pour les arbitres après la rencontre. En effet, James Harden a laissé parler sa frustration en conférence de presse, et ce fut d’ailleurs dans la continué de son match où l’ancienne star des Rockets s’est montrée agressive envers les arbitres. Seulement quatre lancers tentés pour le barbu hier soir, soit trois de moins par rapport à d’habitude. Alors forcément, James Harden n’aime pas le manque d’explications des arbitres.

C’est une bonne question. Je ne sais pas. Je ne veux même pas en parler. Quand je vais au cercle, les autres ont les mêmes coups de sifflet. On ne peut évidemment pas tous les siffler. Il n’y a a aucune constance, donc c’est frustrant. C’est comme si [les arbitres disaient] : ‘Je n’ai pas vu’ ou ‘je ne pense pas que ce soit une faute’ alors que c’est clair, extrêmement clair. Mais je ne veux pas en parler. Mais je dois continuer à avancer. Ce n’est pas ça qui va m’arrêter. Continuer à aller au panier, à être agressif et à faire des actions pour mon équipe.

Paradoxalement, James Harden obtient plus de lancers cette saison (8.1) que l’année dernière (7.3) alors que certaines règles ont changé et on pensait tous que The Beard était la principale victime (avec Trae Young). Néanmoins, on reste bien loin de ses années Texanes où le gaucher allait sur la ligne à dix reprises minimum par match, à l’exception de sa saison 2013-14. Maintenant, plusieurs explications peuvent s’entendre : tout d’abord, les arbitres qui refusent parfois de communiquer alors que ce sont leurs interprétations. Et puis, il faut aussi noter que James Harden attaque moins le cercle qu’auparavant. Ou alors, ce n’est pas forcément pour aller au bout, mais pour fixer une défense.

Parfois les coups de sifflet envers les superstars sont litigieux, et parfois, à l’inverse, c’est assez scandaleux qu’une faute ne soit pas sifflée. James Harden penche pour la deuxième option afin d’expliquer ses quatre petites tentatives la nuit dernière.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités