John Stockton interdit de revenir voir les matchs de Gonzaga : pas de favoritisme pour le hall of famer dans la lutte contre les anti-masques
*
Connect with us

Actualités

John Stockton interdit de revenir voir les matchs de Gonzaga : pas de favoritisme pour le hall of famer dans la lutte contre les anti-masques

Source Photo : USA Today Sports

Spectateur régulier des Bulldogs de Gonzaga avec lesquels il a joué quatre saisons, John Stockton n’a désormais plus le droit d’y mettre les pieds. Contre le masque et le vaccin, l’université de l’Etat du Washington n’a pas eu le choix d’exclure sa légende.

Kyrie Irving n’est pas le seul personnage du basket à être un phénomène autour du COVID. Joueur dans l’université de Gonzaga de 1980 à 1984, John Stockton est resté très attaché à sa fac. Avant de faire la carrière qu’on lui connaît en NBA avec le Jazz, le meneur a réalisé un parcours complet avec les Bulldogs. Il a battu les records de passes et d’interceptions de l’université avant de faire la même chose dans la grande ligue des années plus tard. John Stockton n’est pas seulement le basketteur, mais bien le sportif le plus connu issu de Gonzaga, devenu un réel ambassadeur.

Depuis sa retraite, Stockton joue parfaitement son rôle d’ancien élève et vient voir la nouvelle génération de Bulldogs. Cependant, la crise sanitaire a brisé l’amour entre le joueur et l’université. L’ancien coéquipier de Karl Malone est un anti-vax doublé d’un anti-masque. Il a donné de multiples interviews pour des documentaires complotantes sur le COVID et ne s’en cachait pas. Mais, Gonzaga doit appliquer les mesures sanitaires et cela passe par le fait de dégager le gars qui portait le numéro 12 triomphant au plafond du McCarthey Athletic Center. John Stockton n’a pas cherché à faire un scandale, ni à changer son opinion et encaisse la situation telle qu’elle est.

« Ils m’ont demandé de porter un masque pour les matchs et d’être un personnage public, quelqu’un d’un peu plus visible, je suis resté un peu dans la foule. Et par conséquent, ils ont reçu des plaintes des hauts dirigeants et m’ont demandé de porter un masque ou ils allaient suspendre mes billets. »

Résultat, il a préféré qu’on lui retire ses places plutôt que de mettre un masque le temps d’une rencontre. C’est toujours étrange de bannir une star de la sorte, mais John Stockton n’a pas vraiment facilité les choses. Dommage pour la plus grande légende de Gonzaga.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités