Connect with us

Actualités

James Harden historique pour la reprise : 49 points et une attitude clutch pour surprendre Dallas

Comment les Mavs ont-ils pu perdre ? La question que doit se poser un paquet de personnes devant leur TV ou le streaming illégal. Les fans NBA ont pu voir lentement mais sûrement, la descente aux enfers de Dallas, devant un James Harden épatant.

Le 1er quart-temps ne se résumait qu’à un joueur, James Harden bien évidemment. Auteur de 23 points en moins de 10 minutes et à 100%, la couleur était annoncée. Lors de son retour sur le parquet, il n’a plus jamais eu le même espace, avec des Mavs qui l’ont doublé encore et encore. James Harden terminera le match d’une manière monstrueuse :  49 points à 11/11 à 2 points, 3/9 à 3 points,18/21 aux lancers, 9 rebonds et 8 passes. Le numéro 13 de Houston ne perdra qu’un petit ballon. Il faut se rendre compte de la performance du garçon, qui avait la balle dans les mains tout le temps ou presque. Dans le money-time, il fait aussi le boulot en marquant les 6 des 8 derniers points de son équipe. Les deux derniers étant inscrits par Robert Covington, qui égalise sur un lancer raté de son coéquipier à quelques secondes de la fin du 4ème quart.

Russell Westbrook a eu faim de shoot (13/30) et atteint la barre des 30 points. En transition, il a permis à son équipe d’accélérer le jeu à foison et fut le baromètre de son meilleur pote. Soutien de poids de James Harden, Brodie frise lui aussi le triple-double. Robert Covington aura été doublement important en plantant un énorme shoot à 3 points en prolongation, bien qu’il fut à 0/8 à 3 points avant ce shoot fatal. Autre factor X, tant dans le 4ème quart-temps que l’overtime, Danuel House : 20 points à 6/12 à 3 points. Ben Mclemore termine à 100% et pendant ce temps, P.J Tucker s’occupait du sale boulot.

Houston ici, Houston et là mais il y a bien eu une équipe en face. Les Mavericks avaient plus de 10 points d’avance dans le dernier quart et ont tout gâché. Luka Doncic a semblé cramé à partir de là, lui qui a raté le shoot de la gagne au buzzer. Court sur ses shoots, il rata même des layups cuits, fait rarissime pour lui. 28 points et un triple-double mais que le 11/27 fait mal. Kristaps Porzingis a été excellent et aurait mérité plus de tickets de shoot en fin de rencontre : 39 points et 16 rebonds. Trey Burke s’est rappelé aux souvenirs de Michigan, quand il était une star en NCAA. Il claque son record en carrière avec 31 points, en vain malheureusement. Les Mavs doivent cette défaite à une attaque trop freestyle en fin de rencontre, incapable d’exécuter les systèmes ou ne serait-ce un plan de jeu. La rigueur de la première mi-temps a disparu, pour se laisser piéger par le rythme des autres texans.

Dallas espérait gagner pour ne surtout pas se taper Kawhi Leonard et sa bande au 1er tour. Cela va être désormais compliqué mais une chose est certaine, les fans ont apprécié le spectacle et ce genre de match a manqué à leur quotidien.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités