Connect with us

Actualités

Giannis Antetokounmpo avait un message à faire passer : trop clutch, trop fort, trop puissant tout simplement pour les Celtics

Source photo : NBA.com

Rencontre au sommet de la conférence Est pour la deuxième nuit dans la bulle. Les Bucks recevaient les Celtics et apparemment, Giannis Antetokounmpo avait un message à faire passer… Le MVP n’a aucune peine.

Pas sûre qu’une équipe soit aussi prête que les Bucks pour cette reprise. Dès le début du match, Milwaukee s’envole au score, ils marquent les premiers 14 points, même si deux vont aux Celtics 12-2. Les Bucks déroulent et les C’s galèrent : perte de balle, précipitation, pas d’adresse. Rien ne semble leur sourire. Giannis Antetokounmpo active son beast mode petit à petit. Côté Boston, rien de très concret n’est proposé. Le duo Jayson/Jaylen peine à inscrire des points. Kemba Walker semble en forme, mais pour préserver son genou, son temps de jeu est limité. Des shoots sont manqués des deux côtés. Milwaukee conserve toutefois son avance. 25-33 à la fin du premier quart-temps. Solide défense du côté des Bucks, qui fait perdre tous leurs moyens aux joueurs de Boston. Impossible de placer une attaque, seul Marcus Smart semble être dedans. L’écart reste de 9 à 10 points tout au long du quart-temps. 68-54 à la pause.

Les Bucks continuent la prestation et Giannis livre un vrai match de MVP. Mine de rien, les Celtics parviennent à réduire l’écart. Les shoots manqués sont nombreux et malgré une présence au rebond offensif, personne ne parvient à conclure. Match très frustrant côté Celtics. Kemba a parfois un éclair de génie qui lui permet de se glisser jusqu’au panier. Les Bucks semblent aussi être moins solides en défense, quelques erreurs bête sont faites côté Milwaukee, jusqu’à l’égalisation des C’s, 80-80.

Pour le dernier quart, on remet les compteurs à 0. Egalité au score, c’est parti. Et là, Giannis Antetokounmpo explose. Déjà très bon sur le reste du match, il plante 16 points dans le dernier quart, 36 en tout, 15 rebonds, 7 passes, 1 interception et 1 contre. Les verts, poussés par Marcus Smart, vont se battre jusqu’aux dernières secondes. Toutefois, passer un match entier la tête sous l’eau ne se rattrape pas en 2 minutes de la fin du match. Les dernières minutes sont longues, Boston faisant le maximum pour stopper les points des Bucks, sans réussir à marquer derrière. Tatum tente quelques derniers shoots qui le font passer à 2/15. La première arme offensive des C’s a du souci à se faire… Une fin de match à l’image du match complet : gâchée. Milwaukee finit par l’emporter 119 – 112.

Le MVP était au rendez-vous pour ce premier match de reprise. Prestation plutôt inquiétante de la part des Celtics qui doivent vite se remettre en question.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités