Ja Morant continue de terrifier la ligue : 52 points à 22/30 au shoot, 4/4 à 3 points et quelques actions déjà gravées dans le top 10 de l'année
*
Connect with us

Actualités

Ja Morant continue de terrifier la ligue : 52 points à 22/30 au shoot, 4/4 à 3 points et quelques actions déjà gravées dans le top 10 de l’année

Ja Morant est LA star à suivre et ce dès maintenant. Le jeune joueur est en train de devenir un monstre sous nos yeux et comme on le dit souvent, la 3ème saison est souvent la plus compliquée mais Ja sait comment la gérer. San Antonio l’a appris à ses dépends en se faisant déchirer par le meneur, qui avait envie de briller cette nuit. Il en profite pour réaliser son meilleur match en carrière, sans oublier de faire le spectacle. Stupéfiant.

Ca y est ! Memphis a enfin un joueur à 50 points lors d’un seul et même match. C’est dingue de se dire qu’il s’agissait de la seule équipe à n’avoir pas un joueur capable d’atteindre cette barre depuis la création de la franchise. Ja Morant a réglé le problème et dès le début de rencontre, on a bien vu que cette performance allait rentrer dans l’histoire de la franchise. Le joueur aura tout fait à la défense : un shoot à 3 points ligne Stephen Curry, un alleyoop de l’autre côté du terrain et un poster monstrueux sur la tronche de Jakob Poeltl. Quand il atteint la barre des 50 points, la salle explose tout naturellement. Outre sa performance, il y avait un match à jouer. Ce n’est pas le genre de match où un joueur met 50 points car il est chaud. Bien sûr, Ja Morant était on fire mais son équipe avait diablement besoin de sa performance. Lors du dernier quart-temps, il met le coup d’accélérateur qu’il faut en claquant 13 points de suite…  Une performance d’autant plus ahurissante car en sortant du All-Star Game, Ja Morant avait déjà mis 46 points face aux Bulls !

C’est la version de Ja qu’on aimerait voir plus souvent. Une version ultime d’un joueur qui attaque le cercle dès qu’il le peut mais sait quand varier son jeu avec son shoot. Et que dire de ses décisions qui furent parfaites. Quand le record était en jeu, ses coéquipiers n’ont cessé de lui confier le ballon et le talent a fait le reste. Revenu à 5 points à quelques minutes de la fin, San Antonio a fini par subir la foudre du joueur des Grizzlies; Côté statistiques, on notera les 15 points de Melton. Assez ironique de voir qu’aucun joueur du 5, hormis Ja Morant, n’atteindra les 10 points. En face, tous les joueurs l’atteindront et Dejounte Murray terminera à 21 points. Le meilleur scoreur des Spurs se nomme Lonnie Walker, et là encore beaucoup d’ironie, puisqu’il sort du banc (22 points). On laissera le mot de la fin à Ja Morant, la star de la soirée qui se place de plus en plus dans la discussions du MVP :

« C’est mon bébé, ma motivation. C’est logique d’écrire l’histoire une nuit quand elle est là à me regarder. »

On est persuadé que ce ne sera pas le dernier carton de Ja Morant en carrière à au moins 50 points. Et dire que l’année dernière, il ne tournait qu’à 19 points par match. Aujourd’hui, il frôle les 30 unités et son équipe gagne. Et si c’était lui le futur visage de la ligue ?

Rudy Gobert croque Luka Doncic dans le money-time : sa performance référence en carrière sur les switchs, c’est une certitude

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Rudy Gobert préfère la jouer sage plutôt que de perdre son énergie pour un hater : "Cela n’apporte rien à personne de rabaisser quelqu’un"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités