*
Connect with us

Actualités

Il était une fois la bulle : Paul George assure que sa mentalité a été transfiguré avec le retour à la vie normale

Source image : Wesport

Comme dans n’importe quelle bonne histoire, le héros doit trébuché avant de pouvoir remporter la victoire. Paul George est plus que tombé de haut l’an passé, la rédemption pourrait être magnifique cette saison. La transformation de Pandemic P en Phénix P ?

C’est factuel, les playoffs de Paul George l’an passé étaient horribles. Infâme au shoot, le leadership laissé au vestiaire, et une présence fantomatique sur le terrain. Il est clair qu’il ne faisait pas beau voir Paul George face aux Mavericks il y a 9 mois. Un apport famélique au shoot, à 34 % au tir à 27 % à 3 points pendant le premier tour face à Luka Doncic. Une performance qui n’aura pas empêché les Clippers de sortir Dallas grâce à un immense Kawhi Leonard. Malgré tout, la confrontation de cette année devra permettre au numéro 13 de retrouver des couleurs et de marquer au fer rouge la série, et en positif cette fois.

Le contexte est différent pour l’ex superstar des Pacers. La saison passée a été complique sur le plan mental pour l’ailier. Subissant une grosse phase dépressive pendant les playoffs, complètement perdu au milieu de cette bulle. Coupé de tout, coupé de sa famille, coupé de ses relations habituelles, ayant des contacts humains seulement avec ses coéquipiers, avec qui il ne s’entendait pas forcément. On se rappelle de l’affaire sortie cet été décrivant le ras-le-bol général des joueurs des Clippers face aux passe-droits réservés à Paul George et Kawhi Leonard. Le premier a donc voulu réagir cette saison, et se sent davantage prêt à affronter les playoffs, cette fois-ci moins seul.

« Je pense que c’est plus simple cette saison car j’ai des sorties. Vous savez, je suis capable de vivre une vie normale. Je peux rentrer chez moi, je peux voir ma famille, je peux passer du temps avec ma famille, je peux interagir avec des personnes en dehors de l’équipe. » « C’est une grosse différence par rapport à la bulle d’un point de vue mental. »

La saison régulière a plutôt donné raison à Paul George. 23,3 points, 6,6 rebonds, 5,2 passes à 46,7 % au tir et 41,1 % à 3 points. Mais plus qu’une ligne statistique, c’est le rôle pris par le 13 des Clippers qui est différent. Là où on le trouvait souvent effacé l’an passé, il assume enfin son statut de leader, de MVP potentiel, et de vrai superstar. Il a pris l’équipe de Los Angeles sur ses épaules en l’absence de Kawhi Leonard, en étant clutch plus d’une fois. Malgré une blessure au pied qu’il traine depuis février, il devrait être parfaitement opérationnel pour essayer de défaire l’obstacle Mavs.

Paul George arrive en playoffs avec le plein de confiance. Une confiance retrouvé pour le prince de Los Angeles, qui pourrait se transformer en roi à la fin de la saison, s’il réussit à inscrire le nom des Clippers dans la liste des champions NBA.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Une rivalité s'est réveillée cette nuit : "surcôté", "Playoffs P", Paul George apprécie être hué à Utah

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités