*
Connect with us

Actualités

Une rivalité s’est réveillée cette nuit : « surcôté », « Playoffs P », Paul George apprécie être hué à Utah

Source image : TheSportRush

Paul George et les fans d’Utah, on est sur une longue d’histoire d’amour. Plus de 3 ans de haine cordiale, et le public de Salt Lake City a su poursuive cette fabuleuse relation cette nuit avec quelques nouvelles huées. Un bonheur pour le joueur des Clippers.

L’histoire commence en 2018. Paul George est alors joueur du OKC Thunder. Les deux équipes s’affrontent en playoffs, et, comme à son habitude depuis quelques années, l’ailier n’est pas à la hauteur des attentes. Les fans de la franchise de l’Utah s’en délectent et raillent le numéro 13. La relation s’est poursuivie au fil des années, entre un magnifique tacle de Joe Ingles et plusieurs réponses sur le terrain de Playoffs P, et tout ce beau monde se retrouve une nouvelle fois dans ces demi-finales de conférence. Comme prévu, les fans du Jazz sont bien hostiles envers le leader de Los Angeles, et ce n’est certainement pas pour déplaire à celui-ci.

« J’aime ça. Cette partie ne m’atteint pas. C’est du respect. J’ai eu des bons matchs ici et j’ai eu des mauvais matchs ici. Cela fait partie du jeu, pour être honnête. Les publics vont être inclus. En tant que joueur adverse, vous voulez ça. »

Stats de Paul George en playoffs cette saison : 23,1 points, 9,1 rebonds, 5,3 passes

Paul George aime être critiqué, aime être le bad guy. En même temps, comment lui en vouloir. Tout la planète juge le joueur depuis 2 ans, après sa performance en playoffs l’année passée, que l’on qualifiera de… compliquée, et le contrat mirobolant qui a suivi. Les critiques sont légitimes, les huées également. L’ailier doit prouver à son propre public et aux fans du Jazz qu’il est redevenu ce joueur décisif en playoffs, à l’image de ces saisons du côté d’Indiana. Le succès des Clippers passera en grande partie par sa capacité à influer sur les matchs. Sa présence défensive face à un Donovan Mitchell va être notamment requise.

Paul George apprécie les huées du public du Jazz. L’ailier aime se la jouer joueur haï, et il prend ça avec beaucoup de distance. Il faut maintenant répondre sur le parquet, pour que cette confiance ne se transforme pas en nouvelle défaite honteuse.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités