Connect with us

Actualités

Les mots forts de Gregg Popovich contre Donald Trump : « Nous avons besoin d’un président pour dire simplement Black Lives Matter »

Gregg Popovich est connu pour son engagement et une nouvelle fois, il interpelle. Pour lutter contre le racisme et surtout contre Donald Trump, il prend la parole et s’engage.

L’état du pays est catastrophique. Une quarantaine de villes est sous couvre feu, ce qui n’empêche pas les pillages et les dégradations. Les manifestations continuent de faire rage et les Etats-Unis ne sont qu’à un petit doigt de passer en mode guerre civile. Donald Trump n’arrive pas à calmer les choses, enfin… Jusqu’à hier soir car il a annoncé vouloir envoyer l’armée fédérale dans  les rues. Peu aimé dans son pays, il est critiqué de toute part et Gregg Popovich n’a pas hésité à le découper, là où les ricains ont besoin d’unité et non de division :

« C’est incroyable. Si Trump avait un cerveau, même s’il était cynique à 99%, il viendrait et dirait quelque chose pour unifier les gens. Mais il s’en moque de rassembler les jeunes. Même maintenant. Voilà à quel point il est dérangé. Tout est à propos de lui. Tout dépend de ce qu’il lui profite personnellement. Ce n’est jamais pour quelque chose de meilleur. Et c’est tout ce qu’il a toujours été.

Il est si clair ce qui doit être fait. Nous avons besoin d’un président pour dire simplement «Black Lives Matter». Dis simplement ces trois mots. Mais il ne le fera pas et il ne peut pas. Il ne peut pas, car il est plus important pour lui de calmer le petit groupe d’adeptes qui valident sa folie. Mais c’est plus que juste Trump. Le système doit changer. Je ferai tout ce que je peux pour aider, car c’est ce que font les dirigeants. Mais il ne peut rien faire pour nous mettre sur la bonne voie parce qu’il n’est pas un leader. »

Le coach des Spurs de 71 ans a décidé de s’engager avec passion. Il fustige son président, bien qu’il soit incompétent, avec des mots forts. Depuis qu’il est connu du grand public, Gregg Popovich a toujours été franc et se bat pour la justice sociale. Il veut aider son prochain et les communautés minoritaires, que ce soit dans la NBA ou en dehors. Il doit être fier de voir que des garçons qu’il adore tels que Trae Young, Jaylen Brown ou Lebron James, prennent la parole mais tant que Donald Trump restera au pouvoir, il est persuadé que rien ne changera :

«Il n’est pas seulement source de division. C’est un destructeur. Être en sa présence vous fait mourir. Il vous mangera vivant à ses propres fins. Je suis consterné que nous ayons un leader qui ne puisse pas dire «Black Lives Matter». C’est pourquoi il se cache dans le sous-sol de la Maison Blanche. C’est un lâche. Il crée une situation et s’enfuit comme un collégien.

En fait, je pense qu’il vaut mieux l’ignorer. Il ne peut rien faire pour améliorer cela à cause de qui il est: un idiot dérangé. »

La situation du pays sera à surveiller de très près durant les prochains jours. Tout peut partir en vrille d’un moment à l’autre et le pays a besoin de voix pacifistes pour éviter un point de non retour, qui pourrait se transformer en émeutes dramatiques.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités