*
Connect with us

Actualités

Gregg Popovich parle de son grand rival : « Il était comme un super-héros qui était en réalité humain »

Après la rencontre face aux Lakers, Gregg Popovoch a tenu à rendre un nouvel hommage à Kobe Bryant. Et quel hommage !

Cela fait près de 10 jours. 10 jours depuis que la NBA et le monde du sport ont perdu une de ses plus grandes légendes, un modèle pour toute une génération. Tout le monde a été touché par la disparition de la légende des Lakers. Sa disparition dépasse bien au-delà les simples frontières du basket-ball. Génie du jeu, assoiffé de connaissances tout au long de sa vie, Kobe a été un exemple de persévérance et d’éthique. Réel philosophe des temps modernes, le Black Mamba a toujours su trouver les mots forts et justes pour donner aux gens une lueur d’espoir, l’idée que tout était possible.

Drafté en 1996, Kobe Bryant a eu l’occasion à maintes reprises d’affronter les Spurs de Gregg Popovich. Lors de joutes printanières qui sont restées dans la postérité, le coach des Spurs a souvent eu bien du mal pour contenir le virtuose des Lakers. Adversaire et ami, Popovich a toujours été admiratif envers Bryant et reconnaissant d’avoir pu partager de tels moments de compétition.

Pendant de longues années on a regardé Kobe : tant de duels et de compétitivité, à jouer contre lui, coacher contre lui, à être à ses côtés durant les All-Star Game. Je pense que tout le monde a ses propres situations où même si les gens ne le connaissaient pas du tout, ils avaient l’impression de le connaître. Particulièrement les gens de Los Angeles. On a tous ces pensées qui nous traversent l’esprit lorsqu’on perd quelqu’un. Elles ne font que venir encore et encore. Ça va prendre du temps pour les arrêter. Plus tu le connaissais, plus tu penses aux moments que tu as passés avec lui.

Il était spécial pour nous tous de tellement de façons différentes. La tragédie pour la famille Bryant et tous les autres disparus, c’est quelque chose avec lequel on va devoir apprendre à vivre. Je ne peux que souhaiter pour eux que leur deuil soit le plus paisible possible. Parce que c’est vraiment, vraiment dur.

Il était comme un super héros qui était en réalité humain. Il n’y a pas de super héros vraiment humains. Mais on pensait qu’il faisait partie de ceux-là. Ça a été un gros choc. Quand quelqu’un est malade depuis longtemps et que tu t’y attends, tu t’y fais. Mais quand quelqu’un est emporté de la manière dont ils l’ont été lui et sa fille, c’est une vraie tragédie. Quelque part, c’est encore plus douloureux.

À travers cet hommage vibrant, Gregg Popovich peint ce que Kobe Bryant représentait pour tout le monde, un super héros sans cape. Pour beaucoup, sa disparition tragique semble encore irréelle tant à quel point Kobe était aimé et admiré. Oui, Kobe Bryant est parti. Mais non, nous n’oublierons jamais Kobe Bryant. Mamba out.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités