*
Connect with us

Actualités

Giannis Antetokounmpo règne à Paris sans forcer : 30 points, 16 rebonds et une victoire qui se dessine dans le dernier quart-temps

Match historique à Paris et on ne va pas se mentir, les joueurs étaient fatigués et ça s’est vu en seconde mi-temps. Les Bucks l’ont emporté à l’usure et durant le 4ème quart-temps, les coéquipiers de Giannis Antetokounmpo ont enfin en mis dedans pour l’emporter (116 à 103).

On y est enfin, la rencontre attendue depuis des années à Paris. On a enfin notre match de saison régulière ! Le début de match est plutôt timide avec 2 petits points seulement en 2 minutes pour les deux équipes. Les stars étaient présentes au bord du terrain avec Neymar Jr et Mbappe ! Charlotte va décanter et Devonte’ Graham rentre deux bombes à 3 points coup sur coup, bien suivi d’un swish, encore à 3 points de Terry Rozier, qui forcera un premier temps mort des Bucks. Les 3 points justement, c’est un peu le thème de ce premier quart-temps  et même de la première mi-temps (9/22 pour Charlotte). Giannis Antetokounmpo a bien dû mal à rentrer dans ce match avec une raquette bien fermée, il sera très vite à deux fautes et semble avoir les jambes bien molles. Étonnamment, les Hornets sont devant après 12 minutes grâce à leur adresse et un Graham qui atteint déjà la barre des 10 points. L’écart monte jusqu’à 9 points mais le talent du roster de Milwaukee est présent, notamment George Hill auteur de 10 points à 100%. A noter la super défense de Batum sur Middleton qui est bloqué à 0 shoot rentré à la mi-temps (55-50).

Le 3ème quart-temps va baisser en intensité. Giannis Antetokounmpo a beau mettre quelques points, on sent qu’à l’image de son équipe, il est tout mou et Milwaukee n’arrive pas à mettre le moindre shoot, même quand les joueurs sont ouverts. Les Bucks reviennent à un petit point et Charlotte répond grâce à son adresse à 3 points. Graham et Bridges sont en feu de loin, ce qui sauvent les Hornets en ce 3ème quart-temps. Puis Milwaukee même sans briller, prouve être la meilleure équipe de la ligue, sans forcer quoi que ce soit. Le Greek freak retrouve son agressivité pour détruire la raquette adverse. Les Bucks lâchent un 11 à 2 et en début de 4ème quart-temps, ils passent devant ! Les Hornets ne rentrent plus un seul shoot et coach Bud en profite pour lancer Caunnaughton pour mettre de l’énergie. Sa tactique fonctionne et les Bucks sont enfin plus relâchés. Même si Malik Monk (31 points) répond avec deux shoots de suite, le match est plié après leur 10 ème panier à 3 points. Giannis n’a pas été dingue mais son efficacité in the paint dans le 4ème quart, parle pour lui et a fini par avoir dans l’impact. Nicolas Batum n’a mis que 5 petits points avec un 1/8 au shoot mais on est bien content qu’il ait reçu de belles ovations et c’est ce qu’on retiendra de son match dans une saison galère.

Voilà comment s’est passée la rencontre entre les deux équipes. Il faudra réfléchir à comment améliorer ce match de Paris en 2021 et tout ce qu’il y a autour. Pour cette première édition, la NBA s’en est très bien sortie et on a déjà hâte du prochain événement.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités