*
Connect with us

Actualités

Giannis Antetokounmpo n’a pas le temps de chiller : « Si je deviens Nic Batum, je retourne en Grèce. »

Source photo : GettyImages

Si Giannis Antetokounmpo est considéré comme un des tout meilleurs joueurs maintenant, ce n’était pas le cas avant et le grec a dû monter les échelons dans la hiérarchie avant de s’imposer. À l’occasion de la sortie d’un livre sur l’ascension du Grec, l’auteure, Mirin Fader a publié un extrait sur The Ringer et le moins que l’on puisse dire c’est que cette anecdote sur Giannis et Nico Batum est priceless.

Pour la sortie d’un bouquin sur le parcours de Giannis nommé « Giannis: The Improbable Rise of an NBA MVP », son auteure, Mirin Fader a balancé quelques extraits sur The Ringer et notamment une anecdote entre le Greek Freak et Nicolas Batum assez salée. L’histoire se déroule lors d’une rencontre entre les Bucks et les Hornets en 2015, et Giannis discute avec un assistant-coach et la discussion a viré sur Nicolas Batum :

« Avant un match à Charlotte, Giannis était assis sur le bord du terrain avec Josh Oppenheimer un assistant des Bucks. Ils regardaient Nicolas Batum, un ailier de 2 min 3 s qui faisait une saison du calibre d’un All-Star, s’échauffer. “Tu vois Batum ?” Dit Oppenheimer à Giannis “Regarde-le.” dit Oppenheimer. “Observe-le vraiment. C’est un très bon joueur. Si tu travailles vraiment dur, tu pourrais être capable d’être un joueur comme Batum.” Giannis a fixé son coach pendant une seconde. “Coach, si je deviens Nic Batum, je retourne en Grèce.”

Le scud envoyé à Batum est énorme et on ne peut s’empêcher de rire devant la franchise du grec. De plus, quand on voit la suite de la carrière de Nicolas Batum en NBA, on peut comprendre que le Greek Freak se soit senti offensé. À l’époque, Giannis était dans sa troisième saison NBA et cherchait encore comment devenir le joueur qu’il est aujourd’hui.

En tout cas, cette anecdote très très salée envers l’ailier français ne devrait pas manquer de faire réagir le principal intéressé qui espérons-le donnera une suite à cette déclaration ne serait-ce que pour le beau geste. Le trashtalking est peut-être mort il y a des années, mais on ne se lassera jamais de ce genre d’anecdotes.

Il faut dire que si l’objectif de Giannis était de ressembler à Nico Batum, il ne serait très certainement pas MVP ni champion NBA à l’heure actuelle.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Quand Kevin Durant voyait en Giannis Antetokounmpo un potentiel GOAT

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités