*
Connect with us

Actualités

Frank Ntilikina parle de sa joie de vivre : oh que ça fait du bien de le voir sourire et rejouer au basket !

Source Photo : NBA

Rudy Gobert réalise un début de saison stratosphérique, pourtant le Frenchie qui nous fait le plus plaisir après deux semaines de compétition, c’est bien Frank Ntilikina. A Dallas, il a retrouvé de la certitude, du temps de jeu et surtout sa passion pour la balle orange.

Sur la touche chez les Knicks, le French Prince renait de ses cendres dans le Texas. Frank Ntilikina a gagné sa place dans la rotation des Mavericks. Le Français a quelques minutes pour faire ses preuves, avoir un impact et pour l’instant ce renouveau est bel et bien réel. Un match référence à 12 points contre les Kings et des shoots et des moves qui sentent bons la confiance en soi. Pour lui (comme pour nous), les performances statistiques importent peu, et quand la question se pose de savoir s’il kiffe juste rejouer au basket, la réponse est simple.

« Bien sûr, bien sûr, rejouer au basket, ça fait vachement de bien. C’est vrai qu’après avoir passé une saison majoritairement sur le banc. Là le fait de rejouer, je me sens vraiment ce qui me rattache au basket, les émotions, le plaisir que j’ai quand je joue ce sport là. Le fait de rejouer, ça fait vraiment du bien. »

Les Mavericks ont totalement relancé la carrière NBA de Frank Ntilikina. Il a compris que son aventure était proche de la fin et le voir heureux après quatre saisons galères et pleine de faux espoirs dans la grosse, suffit à nous rendre heureux. Aujourd’hui, il a la confiance de sa franchise, de son coach, de ses coéquipiers et de lui-même. S’il ne se met pas de pression supplémentaire, il pourrait encore prendre de l’importance dans la rotation. Seul point d’ombre à l’horizon, les quelques rumeurs de trade envoyant Goran Dragic à Dallas, empiétant par conséquent sur le temps de jeu de notre Frankie.

Oui, Frank Ntilikina joue en NBA. Oui, Frank Ntilikina nous offre un beau spectacle. Et oui, Frank Ntilikina est heureux. On ne savait pas où il allait rebondir cet été après les Jeux Olympiques. Dallas lui a offert une dernière chance qu’il a su parfaitement saisir. Lui qui semblait avoir si peur d’entreprendre des offensives l’an passé est désormais à l’aise et en pleine possession de ses moyens. Sah quel plaisir.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités