Connect with us

Actualités

Draymond Green critique son équipe : les vrais Warriors sont demandés à l’accueil

Source photo : Marca

Stephen Curry a encore marqué plus de 30 points, mais les Warriors ont encore perdu, alors est-ce qu’il y a un problème docteur ? Les hommes de Steve Kerr sont en tout cas beaucoup trop tendres, beaucoup trop passifs en défense et ça coute cher.

Les jeunes Pistons ont maitrisé les expérimentés Warriors ! Privés de Klay Thompson (repos), les champions en titre se sont inclinés pour la deuxième fois consécutive contre une valeureuse équipe de Detroit. Si Stephen Curry et Jordan Poole ont chacun scoré 30 points ou plus, Golden State a pris l’eau défensivement, avec 128 points encaissés.
A l’image de ce début de saison assez moyen des Warriors, Stephen Curry performe, mais derrière, ça suit pas. Notamment en défense, où les transitions sont catastrophiques, les lignes de passes ne sont pas assez coupées, et les fautes sont beaucoup trop récurrentes. Hier, les Pistons sont allés 38 fois sur la ligne, pour 24 fautes des hommes de Steve Kerr. D’après Draymond Green, on ne retrouve pas le mouvement qui a toujours fait la force de cette équipe.

Je pense que notre attaque tue notre défense, avec le ballon qui ne bouge pas et les gars qui sont trop statiques. Les deux côtés du terrain ne sont pas connectés, et pour être une bonne équipe, les deux côtés du terrain doivent être connectés.

Encore une fois, l’intérieur des Warriors a raison : c’est en mettant une bonne pression défensive que les coéquipiers de Stephen Curry pourront mettre du rythme en attaque. Or, en ce début de saison, il y a nettement moins d’intensité, ce qui empêche Draymond Green et les siens de relancer vite, d’avoir des points facile, des shoots ouverts et forcément, en attaque, Golden State se repose un peu trop sur le talent de son meneur star.
Aujourd’hui, les Warriors possèdent un bilan négatif et n’ont toujours pas gagné loin du Chase Center, mais pour autant, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Tout d’abord, car ce sont les Warriors et ils savent gérer une saison, et ensuite, car ils ne sont pas rentrés dans leur saison sur le plan collectif et leur but est d’être en pleine possession de leurs moyens à partir d’avril.

Les Warriors ont perdu à Phoenix, à Charlotte et à Detroit depuis le début de saison. Trois nouveaux matchs à l’extérieur les attendent : Miami, Orlando, New Orléans. Golden State peut-il enfin lancer véritablement sa saison grâce à ce road-trip ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités