Connect with us

Actualités

Draymond Green met à l’amende une superstar NBA : « Il est hors de forme en ce moment »

Draymond Green n’a pas la langue dans sa poche, ce n’est une nouvelle pour personne. Il a été dur avec l’un de ses collègues mais le vicieux n’a pas voulu donner de nom pour le « protéger ». On se demande bien qui c’est… Les seules indices données ? Il ne s’agit pas de James Harden et Luka Doncic. Bienvenue dans une nouvelle enquête avec Olivia Benson. Tim, Tim, doum.

Draymond Green ne fait pas la meilleure saison statistique de sa vie : 5 points, 5.1 rebonds et 7.1 passes. L’intérieur n’arrive plus à scorer mais reste toujours aussi important en attaque et solide en défense. Il n’a pu participer au training camp à cause d’une blessure. Il sait ainsi la difficulté de se remettre en forme, surtout dans l’optique d’une saison pour le moins compliquée. Les joueurs ne peuvent pas s’entraîner comme d’habitude, la motivation n’est plus la même, ronger son frein peut s’avérer frustrant pour les joueurs. Dans un extrait vidéo, il égratigne une superstar NBA et le coquin ne veut pas nous annoncer son nom. Le défenseur de l’année 2017 n’y va pas par le dos de la cuillère. Voici sa déclaration :

«Je ne jetterai personne sous le bus, mais je parle d’une superstar en particulier que je n’ai jamais vue hors de forme. Il est tellement hors de forme en ce moment. Ce n’est pas Luka (Doncic) ou James Harden mais je n’ai jamais vu ce gars hors de forme et en fait, quand nous avons joué, il était genre « mec, la bulle c’était dur » et je le comprends parfaitement. C’est brutal. Cette saison a été extrêmement difficile. Une journée NBA dure normalement de quatre à six heures; maintenant de 10 à 12 heures. »

Luka Doncic et James Harden ont l’air d’avoir trouvé le rythme maintenant mais au début de la saison, ce n’était pas vraiment ça. Difficile de trouver une superstar en dessous de son niveau. Anthony Davis ? Jimmy Butler ? L’enquête est ouverte et Draymond Green a bien raison sur la santé mentale. La bulle a vraiment été dure à encaisser. Difficile de se remettre d’une saison pareille après en avoir tant bavé, dans le prolongement du confinement mondial. Les joueurs restent humains et cet exercice 2020-2021 ne semble pas plus facile pour autant. Jouer sans fans, être enfermé plusieurs jours dans une chambre, parfois ne voir personne pendant un temps… Quand on sait les joueurs capables d’aller faire la fête en normal, pour justement échapper au terrible de la NBA, il leur est parfois dur de jouer sans pouvoir faire le break mentalement.

Draymond Green a t-il vu que la France allait diffuser au cinéma pour la première fois de son histoire Detective Conan, pour nous défier afin de mener notre enquête ? On mettrait bien une grosse pièce sur Anthony Davis… Chacun se fera son avis !

Kevin Durant décapite la NBA comme jamais auparavant : l’amende va être salée sucrée mais au moins il s’est lâché

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Le culot du rookie : Immanuel Quickley cible Carmelo Anthony et prend feu pour mettre les Knicks à l'abri !

  2. Pingback: Quand les Rockets deviennent fous avec les lancers : DeMar DeRozan a voulu se la jouer James Harden

  3. Pingback: Un rêve accompli après la déchéance : Marion Jones et la WNBA, une histoire d'amour qui aurait pu effacer toutes les désillusions en athlétisme

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités