......
...Donovan Mitchell veut arrêter de croquer : "Je dois clairement faire plus de passes décisives" - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

Donovan Mitchell veut arrêter de croquer : « Je dois clairement faire plus de passes décisives »

Source photo : msn.com
Donovan Mitchell a probablement été LA bonne surprise de l’an dernier dans la cuvée de rookies avec Kyle Kuzma. Pour sa saison sophomore, il compte bien miser sur ses qualités de scoring, mais pas uniquement.

Sélectionné au 13ème choix l’an dernier par le Utah Jazz, Donovan Mitchell était assez rapidement monté en régime, au point de devenir la première option offensive de son équipe et « forcer » l’équipe à se séparer de Rodney Hood.  Avec 20.5 points inscrits par rencontre, il avait logiquement fini meilleur marqueur des rookies et avait d’ailleurs fini en seconde position du vote de ROY derrière Ben Simons.

Souvent comparé à Dwyane Wade pour ses pénétrations et sa défense, il a en revanche moins été en vue dans un autre secteur du jeu : le playmaking. S’il faut reconnaitre qu’il joue déjà aux côtés d’un des meilleurs distributeurs de la NBA en Ricky Rubio, ses 3.7 passes décisives sont assez faibles quand on sait les brèches qu’il peut ouvrir dans une défense. Donovan Mitchell en est conscient et souhaite justement faire taire ceux qui ne le voient que comme un scoreur.

 » Je dois clairement faire plus de passes décisives. Je peux être un bien meilleur passé que ce que j’ai pu montrer la saison dernière. J’ai vu des vidéos de matchs, je sais qu’en maitrisant mon rythme j’aurai des opportunités. J’ai entendu les critiques. Dans la compétition pour être le rookie de l’année, j’ai entendu les critiques sur le fait que Ben était un passeur et pas moi. Je l’ai compris.  » Donovan Mitchell via Yahoo Sports

Il est vrai qu’avec moins de 4 passes décisives par match pour presque 3 pertes de balles, le ratio de l’arrière n’avait rien de bien sensationnel. Mais comme il le dit lui-même, c’est sa confiance en lui et la confiance qu’ont ses coéquipiers qui l’a toujours poussé à aller prendre des tirs. Mais ils sont aussi les premiers à savoir qu’il peut mieux faire que ses deux petites assists lors de l’ouverture de la saison.

Avec Ricky Rubio en dernière année de contrat, Donovan Mitchell deviendra il à terme le playmaker n°1 de cette équipe ? Il y a peu de chances, mais avec sa vision de jeu et son handle, il peut clairement devenir un porteur de ballons plus tourné vers le collectif.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




La boutique The Daily Dunk




100 euros remboursés




More in News