*
Connect with us

Actualités

Doc Rivers voulait que Tyronn Lue reprenne son poste : « Si je voulais que quelqu’un ait ce job, ce serait toi »

Doc Rivers et Tyronn Lue sont amis, quoi de plus normal quand leur relation dure depuis des années. Ty a demandé à son ancien coach principal s’il pouvait tenter sa chance pour le poste qu’il occupait et ce dernier a accepté volontiers.

Tyronn Lue a côtoyé Doc Rivers de nombreuses fois. Leur première « rencontre » a lieu en 2003, alors que le Doc commence sa carrière de coaching, en étant entraîneur de Tracy Mcgrady à Orlando. Lorsque Ty prend sa retraite, en revenant à Orlando une nouvelle fois, le joueur pense à devenir coach mais il n’est pas facile d’obtenir un poste. « Glenn » Rivers lui offre une occasion en or en 2011, surtout que ce dernier cherche le moyen de remplacer Tom Thibodeau. Ils travaillent ensemble pendant deux ans chez les Celtics… avant que Ty débarque chez les Clippers, puis chez les Cavaliers. Aimant aller deux fois dans la même franchise, il retourne chez les Clippers, cette fois avec Doc Rivers aux commandes. Il raconte comment son ancien mentor voulait qu’il reprenne son job :

« Je n’aurais pas pu prendre ce poste sans la bénédiction de Doc », a déclaré Lue. «Lorsque les Clippers ont tendu la main, je me suis assuré de parler avec Doc pour voir ce qu’il en pensait. Il a dit: «Ty, tu dois absolument le faire. Si tu ne le prends pas, quelqu’un d’autre le fera. Si je voulais que quelqu’un ait ce job, ce serait toi, Ty. ‘Alors une fois qu’il m’a donné cette bénédiction, ça a commencé à partir de là. « 

Les Clippers ont un gros challenge face à eux. Tyronn Lue doit avoir du succès pour enfin se débarrasser de ce satané fantôme de Lebron James. La lutte sera dure dans la conférence ouest et prendre l’équipe après un terrible choke, est un beau défi. Les joueurs majeurs ont confiance en lui, ce qui est une bonne chose pour recommencer ce projet mais la pression est clairement sur ses épaules. PG13 et Kawhi Leonard seront agent-libres à la fin de la saison.
Bizarrement, Doc Rivers aura moins de pression à Philadelphie. Certes, les fans des Sixers sont connus pour être durs mais vu l’état de l’équipe, laissé par Brett Brown, il a tout à y gagner et redorer son blason en toute discrétion. Il a de le matière pour bien travailler avec le duo Joel Embiid – Ben Simmons.

On peut le dire, ça fait du bien de voir du respect dans le très dur business du monde du coaching. En espérant que les deux entraîneurs, en mode revanchards, auront du succès.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités