Dirk et sa bande font choke les deux branleurs qu'étaient Lebron James et Dwyane Wade, lors du match 2 des finales en 2011
*
Connect with us

The Daily Video

Dirk et sa bande font choke les deux branleurs qu’étaient Lebron James et Dwyane Wade, lors du match 2 des finales en 2011

Bienvenue dans votre chronique préférée. Normalement, elle est « ouverte » l’été. Pour les nouveaux, il s’agit tout simplement d’une chronique pour vous occuper quand il n’y a pas de matchs NBA. Chaque soir, vous avez droit à votre petite vidéo : action, docu, match et même film. C’est parti pour « The Daily Video ».

Cette équipe de Dallas était admirable. Pas besoin de scoreurs quand chacun connait son rôle. Le plus important n’est pas d’avoir du talent, le plus important est d’avoir des leaders. On se retrouve lors du match 2 entre Miami et Dallas. Pour être insolents, Lebron James et Dwyane Wade ont été insolents. Ils se sont moqués de Dirk Nowitzki en pleine finale alors qu’il était fiévreux pendant le match 4. Il aurait pu répondre par caméra interposée mais Dirk a l’expérience pour lui, contrairement aux deux zozos de l’époque : « Ce sont des enfantillages. Je suis dans la ligue depuis 13 ans et je n’ai jamais simulé une blessure ou une maladie. Cette vidéo me passe au-dessus. cela ne me donnera pas de motivation supplémentaire. Ce sont les finales, si vous avez besoin de motivation c’est que vous avez un problème. »

Sacrés gosses qu’étaient Wade et Lebron à l’époque mais revenons encore quelques matchs auparavant. Là encore, ils ont voulu fêter leur victoire trop tôt. Sur un 3 points de Wade, les deux insolents vont un peu trop célébrer et on peut même voir Lebron James un peu trop collé à Rick Carlisle. 15 points d’écart entre les deux équipes dans le dernier quart-temps. Miami marquera seulement 2  8 points en 8  minutes, ce qui ne sera pas le cas de Dallas qui a la main chaude. Jason Terry, Dirk Nowitzki, Shawn Marion, Jason Kidd, tous ces joueurs vont être on fire chacun à leur tour. Surtout les deux derniers dans le secteur défensif. Pendant que le Jet prend feu pour ramener les siens, c’est Nowitzki qui s’occupe de tout dans la dernière minute. Après un 3 points du numéro 41, il y a une énorme mésentente en défense et super Mario égalise. Et puis il y a cette action connue de tous. Isolation sur Dirk Nowitzki, il se crée son shoot et rentre le game winner. Dwyane Wade n’arrivera pas à réaliser l’exploit derrière.

L’un des plus gros chokes de l’histoire des finales NBA. Dirk n’était pas seul et avec les grandes gueules qu’il avait, les Mavs ont réussi à taire l’insolence qu’était le Miami Heat à l’époque. Ce titre 2011 en vaut largement 3…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in The Daily Video