Connect with us

News

Derrick Rose n’a pas oublié le jour où les arbitres ont fait un cadeau à Lebron James : la série aurait dû être à 3-1 pour les Bulls…

Source photo : sporting news

Tout le monde se rappelle de ce buzzer stratosphérique de Lebron James qui aura permis à son équipe d’égaliser 2 à 2 lors du 2ème tour des playoffs. Si tout le monde était au courant des faits, Derrick Rose raconte ce qui se passa dans sa tête à ce moment et sur le banc.

Les batailles entre Lebron James et Chicago furent nombreuses dans le passé, que ce soit à Miami ou à Cleveland. On se retrouve en 2015 avec un match pas comme les autres. Le match 4 a lieu à Chicago et l’équipe de Tom Thibodeau mène 2 à 1 et peut faire le break dans la série, en ayant récupéré l’avantage du terrain à Cleveland. C’est un peu ce qu’on appelle une Chris Webber mais en version NBA. Plein money-time pour les deux équipes et les Cavaliers n’ont plus aucun temps-mort. David Blatt ne le sait pas alors que son équipe menait de 2 points, D-Rose vient de planter le shoot à 2 points pour égaliser et il ne reste plus que 8.4 secondes à jouer. Quand coach Blatt fait le geste du temps mort, les arbitres font mine de ne pas voir et Tyronn Lue intervient un poil trop tard, qu’importe, le match continue…

A ce moment précis, Derrick Rose, les joueurs, le public, tous ont vu Blatt faire le geste et Chicago aurait dû se retrouver avec la possession, ainsi que deux lancers. Pire encore, le score de la série pouvait se retrouver à 3-1. Lebron James demandera à ses coéquipiers de dégager sur la dernière possession et il plantera le shoot assassin sur le pauvre Jimmy Butler.
Coach Thibodeau est une véritable machine comme l’indique Derrick Rose. Il sait à chaque fois combien de temps-morts il a et combien en ont les adversaires. A chaque fin de match, il le dit à ses joueurs pour qu’ils puissent réagir en conséquence. Toujours prêt dans chaque situation, sauf celle où les refs oublient de siffler une technique à Cleveland et une suite qui s’avérera dramatique :

« Bron a planté le shoot, C’était un double coup dur. Du genre « Oh il a mis un p*tain de shoot »

Une histoire qui sort encore une fois de son livre « I’ll show you » et on sent bien que c’est resté gravé en lui. La saison suivante, Chicago n’ira même pas en playoffs et ce sera la fin de l’ère Derrick Rose.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News