*
Connect with us

Actualités

DeMar DeRozan se confie sur la course aux playoffs : « Nous avons des moments où nous montrons que nous pouvons battre n’importe quelle équipe »

Source image : Jacob Kupferman/Getty Images

Les Spurs sont aujourd’hui bien placés pour jouer le playin, mais ils stagnent à la 10ème place. Pour la potentielle dernière année de Gregg Popovich, les éperons se doivent d’être compétitifs et surtout régulier. La nouvelle défaite hier face au Heat inquiète DeMar DeRozan.

Les Spurs sont une des équipes les plus compliquées à jauger sur cette saison. Ils ont montré à plusieurs reprises qu’ils sont capables de battre n’importe quelle équipe, à domicile ou à l’extérieur. Mais ils sont également capables de perdre contre n’importe quelle équipe. C’est cette irrégularité chronique qui empêche les fans des Spurs de bien dormir nuit après nuit. Un constat partagé par DeMar DeRozan, perplexe suite à la nouvelle défaite face au Heat (87-107) de cette incapacité à gagner dans le AT&T Center :

« Nous avons des moments où nous montrons que nous pouvons battre n’importe quelle équipe et où l’on montre pourquoi on est une grande équipe. Mais pour certaines raisons à chaque fois que nous rentrons à la maison, on galère en quelque sorte »

L’équipe des Spurs a pourtant tout le talent du monde pour s’éviter ces défaites qui tombent régulièrement. L’évolution de Dejounte Murray, qui montre de plus en plus qu’il a l’étoffe d’un meneur titulaire solide en NBA. La saison en dents-de-scie mais le talent bien présent pour Derrick White. L’apparition soudaine de Keldon Johnson comme leader vocal et physique, qui apparait tel le berger de cette jeune meute. Les flashs de Lonnie Walker IV en sortie de banc, eux aussi encore trop irréguliers. Et tout ça sous l’égide d’un très grand DeMar DeRozan, avec 21 points, 4,4 passes et 7 passes, tout ça à 49 % au tir.

Mais alors que manque-t-il à ces Spurs pour passer un cap ? Peut-être de l’expérience, peut-être des années en plus pour toute cette bande, peut-être un joueur majeur qui émergerait dans les jeunes. Malheureusement pour les fans de San Antonio, le temps c’est ce qui commence à manquer à Gregg Popovich. Le coach mythique des Spurs pourrait prendre sa retraite après cette saison, lui qui coachera team USA lors des prochains Jeux Olympiques. Même si aucune déclaration officielle n’a eu lieu pour l’instant on retient tous notre souffle, et on regarde attentivement ce qui pourrait être les derniers matchs sur un banc d’un des plus grands coachs de tous les temps, sans discussion possible.

DeMar DeRozan et ses coéquipiers n’ont plus que quelques matchs pour régler les problèmes à domicile de ces Spurs. Beaucoup de talent mais trop d’irrégularité, ce n’est pas l’habitude chez les éperons. Espérons que papy Popovich pourra trouver les rouages à activer pour nous offrir une dernière belle aventure en playoffs.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: DeMar DeRozan a retrouvé sa tente à 45 degrés : l'arrière des Spurs assassin les Pels... peut être pour de bon ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités