*
Connect with us

Actualités

RJ Barrett commence sa campagne pour Tom Thibodeau : est-ce que l’entraîneur des Knicks sera élu coach de l’année ?

Source image : Basket USA

Les Knicks revivent cette saison, c’est indéniable. Et l’arrivée de Tom Thibodeau en tant que head coach n’est certainement pas étranger à cette résurrection. Et ce n’est pas RJ Barrett qui va venir contredire cela.

Les Knicks gagnent cette année. Ils gagnent encore et encore. Hier face aux Hawks, l’escouade de Julius Randle a enregistré une 8ème victoire de rang. Une victoire qui les emmène à un bilan de 33 victoires pour 27 défaites et qui les conforte à la 4ème place de la conférence Est. Avec beaucoup de retard sur les 3 favoris de l’Est que sont les Sixers, les Nets et les Bucks, mais devant des équipes que l’on aurait jamais imaginé en retard sur les oranges. New-York est mieux classé que l’équipe de Westbrook et Beal, New-York est mieux classé que le finaliste en titre, New-York est mieux classé que le champion d’il y a deux ans. C’est bien simple, même les plus grands fans n’imaginaient pas une saison aussi enthousiasmante.

La raison de ce changement soudain ? L’arrivée de Tom Thibodeau. L’ancien gourou des Bulls et des Timberwolves a métamorphosé les Knicks. Une équipe apathique l’an dernier ? On retrouve le mantra originel de New-York. C’est pas toujours beau, mais ça travaille, ça sue, ça défend, ça se jette sur tous les ballons. Julius Randle est passé d’un joueur talentueux mais frustrant à un leader d’équipe décisif et avec des stats énormes (23,9 points, 10,5 rebonds et 6,1 passes). Autre joueur transformé par Tom Thibodeau, RJ Barrett a tenu a remercier son coach, en lançant la campagne pour le titre de coach of the year :

« Il ferait mieux d’être dans la course. Nous croyons tous en Thibs. Il a fait un travail formidable pour tout changer, la façon dont nous jouons dur toutes les nuits, et grâce à cela on a des victoires »

L’arrière des Knicks a en effet été transformé entre sa première et sa seconde année NBA, passant de 14,3 points à 17,4, et avec ses autres stats qui augmentent légèrement. Mais plus qu’un impact statistique c’est plus sur le terrain que l’arrière prend ses responsabilités. Son attitude est différente. On a vu à quel point il pouvait être nonchalant et agaçant l’année dernière, on a découvert à quel point il peut être leader et inspirant cette année. Plus de leadership, plus de ballons dans les mains, plus de défense, plus de tickets de shoot, plus d’efficacité, n’en jetez plus la coupe est pleine.

RJ Barrett encense Tom Thibodeau, mais cela sera-t-il suffisant pour finir la saison avec un trophée entre les mains ? Rien n’est moins sûr, tant la bataille s’annonce acharnée. Quin Snyder en figure de proue, avec un Utah Jazz qui joue au plus-que-parfait depuis le début de la saison. Monty Williams, avec qui les Suns ont franchi un cap pour devenir l’une des meilleures équipes NBA. Doc Rivers, qui a su relever Philly de son année décevante et su développer tout le potentiel de Joël Embiid. Ou même Steve Nash, coach rookie mais qui a pris quantité de victoires avec un effectif jamais au complet.

La course au coach de l’année s’annonce ultra serrée cette saison. Ce qui est sûr c’est que Tom Thibodeau est dans la course et n’a pas à rougir devant ses adversaires. En tout cas on connait le vote de RJ Barrett.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les Raptors ont fait connaissance avec la meilleure équipe du moment : guidé par Julius Randle, les Knicks enchaînent une 9ème victoire de suite !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités