DeMar DeRozan dit adieu à Toronto : "Les mots ne pourront jamais exprimer ce que vous avez représenté à mes yeux"
*
Connect with us

Actualités

DeMar DeRozan dit adieu à Toronto : « Les mots ne pourront jamais exprimer ce que vous avez représenté à mes yeux »

Source photo : Instagram
DeMar DeRozan est parti des Raptors, et c’est une page qui se tourne. Ce chapitre ne pouvait pas être fermé sans un adieu en bonne et due forme de l’arrière star.

Il n’a peut être pas marqué sa franchise à la Vince Carter ou à la Allen Iverson. Peu importe, les habitants de Toronto n’oublieront jamais ce joueur venant de compton. Il n’est pas le genre de joueur à avoir crevé l’écran d’entrée de jeu en alignant les statistiques. Il s’est construit au fil du temps, ajoutant chaque saison, des armes à son arsenal. Maintenant, il est devenu un joueur réputé dans la grande ligue. Quand on parle de DeRozan, on parle d’un joueur phare à son poste et même élite. Malheureusement, l’ancien numéro 10 de Toronto a été transféré et il a remercié cette ville qui a fait de lui un homme, comme il a pu l’indiquer sur instagram :

« Les mots ne pourront jamais exprimer ce que vous avez représenté à mes yeux. Je n’étais qu’un gamin de Compton de 19 ans lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, mais vous m’avez accueilli et m’avez accepté comme l’un des vôtres. Je suis tellement reconnaissant pour l’Amour et la Passion que vous m’avez donnés au cours des neuf dernières années. Tout ce que j’ai toujours voulu faire, c’était de multiplier ça par dix pour vous montrer ma reconnaissance. Merci Toronto, merci le Canada. »

Au fil du temps, DeMar DeRozan est devenu un joueur très attachant. Très présent au sein de la communauté de la plus belle ville du Canada, DeRozan s’est investi d’une mission pour rendre au mieux ce que Toronto lui donne. Si les habitants lui ont bien rendu, c’est la NBA et même la terre tout entière qui ont fait de même cette saison, étant donné qu’il y a un cap qui a été passé à ce niveau. Car DeMar DeRozan fut l’un des seuls sportifs à avoué avoir eu des soucis de dépression. En fin de compte, il a des problèmes comme les autres et c’est ce que les fans ont apprécié. Personne est surhumain et avouer ses problèmes, permet de les résoudre. Ainsi, la star de San Antonio a ouvert la voie à beaucoup de joueurs NBA. Avec tout ce qu’il a fait à Toronto, jamais cette ville ne l’oubliera et c’est une certitude qu’il fait partie désormais des meubles, pour celui qui aura emmené son équipe en finale de conférence.

Si le retour de Vince Carter a été très tendu, celui de DeMar DeRozan ne devrait être rempli que d’amour. En espérant que la cicatrice se soit renfermée depuis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités