*
Connect with us

Actualités

Delonte West a trouvé du travail : merci à Mark Cuban, c’est la belle histoire du jour !

Delonte West et Dallas, c’est une histoire d’amour. Quand il a débarqué chez les Mavs, le meneur/arrière est un peu en perdition et le temps d’une année, il est performant dans une très bonne équipe. Mais voilà l’ancien de Boston dort dans le gymnase dans un premier temps, symbole d’un joueur déjà un peu perdu. Cette fameuse année à Dallas sera la dernière en NBA avant la descente aux enfers. Comme un symbole, c’est son ancien boss Mark Cuban, qui réussit à lui redonner goût à la vie.

Delonte West a fait mal au cœur à de nombreux fans NBA. Ces dernières années, il a été vu dans la rue en train d’errer. De ses anciens rivaux à ses anciens coéquipiers, il leur a été trop dur de le voir comme ça. Ce sera finalement Mark Cuban qui a décidé de l’aider. Plus les semaines défilent et plus ça va mieux. Pour preuve, les médias américains ont annoncé que l’ancien joueur a trouvé du travail. Delonte West bosse dorénavant dans la clinique où il avait passé du temps, en tant que patient, encore grâce à Mark Cuban à l’époque. Mieux encore, le propriétaire des Mavericks avait réussi à faire prendre contact la mère de Delonte West avec son fils, quelques mois suivant sa cure de désintoxication. Le garçon n’avait rien perdu de sa patte gauche puisque sur les réseaux sociaux, Mark avait publié des vidéos où Delonte West rejouait au basket pour le fun.

Il n’a jamais été une star mais a un sacré CV en NBA. 8 ans au sein de la ligue (soit 2 ans de plus que la moyenne), 3 saisons à plus de 10 points. Le joueur a été drafté en 24ème position de la draft 2004. Réputé comme un combo guard, il s’est fait sa place en NBA grâce à sa capacité à pouvoir driver, défendre et shooter à 3 points. Le problème est plutôt mental, le natif de Washington DC aurait pu jouer assez largement une quinzaine d’années. Delonte West a été diagnostiqué bipolaire et dans le monde professionnel, surtout celui de la NBA, l’ancien coéquipier de Jameer Nelson a malheureusement été bouffé par ses démons. C’est aussi l’un des gros problèmes de la NBA à la retraite. La drogue, l’alcool, les maladies ou encore même gérer son argent, un programme doit être créé pour mieux pouvoir aider ses anciens joueurs à pouvoir vivre sereinement ou du moins les préparer à « l’après ».

On espère que cette belle histoire pourra ainsi continuer et que son expérience aidera. Une ancienne star lycéenne, universitaire, un gros joueur NBA, peut aussi avoir des problèmes. Pour la petite anecdote, c’est Mark Cuban, bien loin de l’image de millionnaire qui lui colle à la peau, qui décide de prendre sa voiture et emmener Delonte West avec lui. Le genre d’histoire qu’on adore et qui doit se poursuivre sur la bonne voie.

Trae Young répond au « ce n’est pas du basket » de Steve Nash : le fan n’existe plus, le compétiteur prend le dessus

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités