*
Connect with us

Actualités

Trae Young répond au « ce n’est pas du basket » de Steve Nash : le fan n’existe plus, le compétiteur prend le dessus

Trae Young est un fan de Steve Nash, une groupie pourrait-on dire. Pour le deuxième choc face aux Nets, les Hawks ont pris le dessus et avec la manière. Sans doute vexé, le double MVP a lâché : « Ce n’est pas du basket » en parlant de la nouvelle technique de Trae Young pour aller sur la ligne des lancers. Ce n’était qu’une question de temps avant que le meneur réponde et c’est arrivé pas plus tard qu’aujourd’hui. Faut dire qu’il s’est pris pas mal d’attaque lance flamme sur les réseaux mais comme on dit, on juge à la tête du client.

Avant le 4ème match de la saison régulière, les Hawks n’ont perdu aucun match. Atlanta se rend à Brooklyn pour une double confrontation. Une victoire chacun au bout des deux rencontres. C’est à ce moment là que Nash sort cette phrase qui fera énormément de bruit. Sans le savoir, Trae Young ne sera plus aussi performant. Presque 30 points de moyenne et 10 passes… et surtout plus de 15 lancers tentés par match. 4 victoires en 5 rencontres, tout va bien dans le meilleur des mondes et les Hawks n’y arriveront plus, Trae Young non plus. Sur les 8 matchs suivants, l’ancien d’Oklahoma State n’atteint les 10 lancers que 3 fois. Pire encore, il réalise 2 matchs en dessous des 10 points (une rencontre à 1/11 pour 4 points). Atlanta ne remportera que 2 matchs sur 8 et accusera le coup avec 4 défaites de suite… Forcément, quand tout va mal, les sales dossiers ressortent et pour beaucoup, Trae Young était devenu moyen à cause des propos de Steve Nash. Il répond :

«J’ai vu que ça a explosé et tout le monde en parlait», a-t-il déclaré via The Athletic. «Je parie que si je jouais pour Steve, il serait heureux. C’est quelque chose au milieu de la compétition qu’il voulait gagner, et je voulais gagner, et je vais faire tout ce qu’il faut. Je pense que le fait chuchoter dans les oreilles des arbitres, c’était pour l’aider. J’ai beaucoup appris sur le fait de lui provoquer des fautes. S’il dit que ce n’est pas du basket-ball, il doit le dire à lui-même car il l’a fait plusieurs fois au cours de sa carrière et a connu un gros succès. »

A travers ce témoignage, on voit bien que Trae Young est touché par les propos de Steve Nash. Il se défend et a bien raison. Lorsque le canadien évoluait à Phoenix, il n’hésitait pas à jouer de son corps, surtout sur pick and roll, pour s’obtenir les faveurs des refs. Plus encore, la nouvelle génération a repris le flambeau, Chris Paul a par exemple réussi à lui piquer des moves, pour montrer qu’il pourrait concourir pour un golden globe. Sans doute plus choquant car Trae Young est un poids vraiment très léger, les arbitres ont tendance à plus siffler. Le plus ironique dans tout ça, c’est qu’il a James Harden et Kevin Durant dans son roster. Deux joueurs capables de provoquer énormément de fautes et pas forcément dans les règles de l’art. Notamment le premier cité, qui est d’ailleurs détesté pour ça. Depuis, ses statistiques ont énormément chuté sur la saison :22.9 points, 4.5 rebonds, and 8.9 passes sur 13 matchs. Il a repris du poil de la bête au niveau des lancers sur les deux derniers matchs avec 25 tentés en deux matchs. Trae Young aura l’occasion de faire passer son équipe à un bilan équilibré ce soir contre Detroit.

La réponse est claire et limpide. Si ça a trotté dans sa tête pendant un temps, le natif du Texas a décidé de reprendre là où il s’était arrêté à Brooklyn. Plus agressif sur les deux dernières rencontres, sa réputation en a pâti. C’est aussi le changement de statut qui lui procure une telle dureté de la part des fans.

Le transfert qui a peut être sauvé une vie : Caris Levert est heureux d’être un Pacer, il connait maintenant son corps

4 Comments

4 Comments

  1. Pingback: Delonte West a trouvé du travail : merci à Mark Cuban, c'est la belle histoire du jour !

  2. Pingback: La polémique du match Cavs vs Nets : il y avait-il faute de Collin Sexton sur Kyrie Irving pour la gagne ?

  3. Pingback: Quand Collin Sexton fait une Kyrie Irving sur Kyrie Irving pour pousser la prolongation...

  4. Pingback: L'action oubliée de la nuit : Stephen Curry croque deux défenseurs en même temps

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités