Connect with us

Actualités

Les audiences de Noël : les Lakers stars de la soirée, on regrette que les Nets n’aient pas été présents au Staples Center

C’est la grande question du début de saison. Pourquoi diable les Nets n’étaient pas présents à Los Angeles pour aller se battre contre les Lakers ? Cette affiche aurait marché, c’est une certitude. La potentielle finale NBA, la relation de Lebron James avec Kyrie Irving et Kevin Durant, les arguments sont nombreux. Quand bien même, les potes de Lebron James ont quand même cartonné.

L’affiche de Noël est forcément spéciale, surtout en cette année 2020. L’année est particulière mais il est peu de dire que toutes les rencontrés ont déçu. A 20h ça peut passer, à 3 heures c’est plus dur. De 18 heures à 7h30 du matin, on a vécu que des blowouts. Le Christmas Day à Noël (surtout pour les ricains) est aussi particulier que le Superbowl à Thanksgiving. Cette journée en mode pyjama party quasi toute la journée en famille ou avec des amis. La NBA devra produire un meilleur travail l’an prochain pour établir un calendrier plus sexy. Il faut dire que les équipes n’ont pas eu le temps de se chauffer et les nouveaux groupes ont réalisé un mauvais match dans leur globalité.

Le meilleur audimat d’un match de Noël ? 13.18 millions. C’était lors des fameuses retrouvailles entre Kobe Bryant et Shaquille O’Neal, soit le divorce le plus explosif que la NBA ait connu (2004). Tout ça accompagné d’Eddie Jones ou Dwyane Wade encore prépubère. La NBA a enregistré une moyenne de 4 millions téléspectateurs pour le Christmas Day 2020, soit la pire depuis 2009. Toutes les tops teams étaient présentes mais les affiches bien trop déséquilibrées. Faute à pas de chance, il y a eu aussi quelques blessures notables, notamment Kawhi Leonard et Jimmy Butler. Voici l’audience complète des différents matchs de Noël :

Horaires
Affiches
Chaînes
Audimat
18h
Pelicans-Heat
ESPN
3.5 millions
20h
Warriors-Bucks
ABC
4.79 millions
11h
Nets-Celtics
ABC
4.28 millions
2h
Mavericks-Lakers
ABC, ESPN
7.01 millions
4h30
Clippers-Nuggets
ESPN
2.06 millions

Les Lakers ont fait un très gros score mais ont déjà fait beaucoup mieux. Quand Lebron James était arrivé à Los Angeles, la rivalité est encore présente avec  les Warriors (10.21 millions). Le fameux duel entre Kobe et le Big 3 du Heat (13.11 millions) en 2010, sans oublier le retour de la NBA lors du Lockout en 2011 (11.01 millions) contre les Bulls de Derrick Rose. Allez, on a plus qu’à prier pour que les Nets soient choisis l’an prochain.

La NBA devient de plus en plus homogène mais doit encore faire un effort pour améliorer son audimat. Si la NFL n’a pas de soucis, Adam Silver doit prendre conscience qu’il a les cartes en mains pour exploser les records.

Tony Parker allume les Knicks en parlant de Frank Ntilikina : « Je ne voulais pas ça »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités