*
Connect with us

Actualités

L’amour et le respect règnent entre Stephen Curry et Damian Lillard

Source photo : Twitter Warriors

Difficile de se remettre de la performance dantesque de Stephen Curry. Damian Lillard sait de quoi il parle, le meneur des Blazers adore jouer contre son rival.

On ne peut pas parler d’un, sans évoquer l’autre. Deux meneurs élites, sans doute les deux meilleurs de la ligue. La capacité à shooter à 3 points de loin (très loin), leur poste, les nombreuses confrontations et surtout le fait que Damian Lillard est l’enfant chéri d’Oakland, la terre de Stephen Curry depuis 2010. Les comparaisons sont nombreuses et parfois même injustes tant la situation des deux joueurs sont à l’opposé l’une de l’autre. Si Stephen Curry a réalisé son meilleur match en carrière en terminant à 62 points, ce serait presque oublier la belle partie de Damian Lillard : 32 points. L’avant veille, il avait planté 34 points. De retour chez lui, avait-il abusé du karaoké chez la famille ? Il a semblé dépassé par Steph mais quand un gars est aussi chaud, même un miracle ne l’aurait pas arrêté. Les deux joueurs ont partagé un beau moment après la rencontre :

« Jouer face aux meilleurs arrières de la ligue vous fait jouer le meilleur de votre basket. » Stephen Curry

« Vous ne pouvez pas balancer et ne pas pouvoir encaisser. » #Respect Damian Lillard

Les coïncidences ne s’arrêtent pas là entre les deux hommes. Damian Lillard a planté 61 points… contre les Warriors ! C’était lors du 20 janvier dernier, la plus grosse marque pendant le Martin Luther King Day. Dame était alors à 40 points à la mi-temps, pendant que ses coéquipiers combinaient seulement 36 points ! Portland est supérieur à Golden State cette année mais on ne dit pas non à une confrontation en playoffs, si les Dubs arrivent à se qualifier. Cette performance de Stephen Curry pourrait lancer la saison de Golden State, c’est tout le mal qu’on leur souhaite. L’équipe de Steve Kerr rejoue ce soir face à Sacramento, avant de jouer deux fois les Clippers… Les Blazers quant à eux, s’opposent aux Bulls et Wolves. A la fin de la rencontre, les deux joueurs font plaisir avec une belle accolade et montrent que si la tension est parfois présente, ce n’est que de la compétition.

Si dans les années 2000, la NBA a vibré sous les coups des duels entre Steve Nash et Jason Kidd, les 2010’s ont eu aussi du lourd avec Damian Lillard et Stephen Curry chez les meneurs de jeu. Tachons d’en profiter jusqu’à la fin.

Le shoot irréel de Stephen Curry pour dépasser la barre des 60 points

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités