*
Connect with us

Actualités

Damian Lillard est chaud pour cette saison : MVP de la bulle à MVP de la saison régulière ?

Source photo : essentiallysports.com

Damian Lillard a maintes fois prouvé qu’il avait la carrure d’un franchise-player. Avec les renforts de poids enregistrés cet automne, les Blazers sont armés pour figurer dans le haut du tableau à l’Ouest et Dame peut légitimement prétendre au titre de MVP.

Damian Lillard a juré fidélité aux Blazers, sa franchise de toujours qui l’a drafté en 2012 en 6ème position. A l’heure des caprices de stars souhaitant s’allier avec les meilleurs pour gagner, le fameux n°0 représente une espèce en voie de disparation, celle d’un joueur d’une seule équipe. Malgré une saison 2019-2020 collectivement décevante après un parcours exceptionnel terminé avec une finale de conférence, Lillard, lui, a littéralement mouillé le maillot pour éviter la désillusion de manquer les Play-offs. Arrivé dans la bulle, il claque des moyenne de 37.6 points et 9.6 passes décisives pour arracher la 8ème place qualificative. La NBA lui décernera même le titre de MVP de la bulle Disney, élu à l’unanimité.

Cette année, c’est le vrai trophée de Most Valuable Player qu’il convoite. Avec une équipe renforcée par les arrivées de Robert Covington, Harry Giles ou Derrick Jones plus les prolongations de Rodney Hood et Carmelo Anthony, Damian Lillard possède un supporting cast séduisant, lui donnant la possibilité de remporter la récompense individuelle ultime. Encore faudrait-il que tout fonctionne :

« J’ai le sentiment que si on est une équipe qui gagne, capable de figurer dans le top deux, voire trois, alors je pense que c’est une réelle possibilité » avoue t’il lorsque NBC Sports l’interroge sur la probabilité qu’il soit élu MVP.

Avec une saison conclue avec des moyennes de 30 points à 46.3% aux tirs dont un gros 40.1% à 3-pts, 4.3 rebonds et 8 passes décisives, Lillard a sorti la meilleure saison statistique de sa carrière. Pour la saison à venir, il compte bien continuer sur sa lancée et propulser ses Blazers parmi les contenders.

Quand Donovan Mitchell choque même ses défenseurs : la puissance hors du dunk aurait pu casser le cercle

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités