Connect with us

Actualités

Charles Barkley fracasse la NBA : « À 40 millions par an, il ne faut pas les stresser »

Crédit photo : Atlanta Black star
Loin, loin est l’époque de Charles Barkley et il semble détester la notre. Il s’est en tout cas lâché encore une fois et si on se met à sa place, son point de vue est compréhensible. Mais il va falloir évoluer mon gros Chuck !

Comparer des choses de différentes époques, c’est inutile et surtout sans rapport. Surtout quand on parle monnaie, monnaie… Charles Barkley a vraiment joué à la mauvais époque si on parle uniquement billet. Il a commencé sa première saison avec seulement 307 000 $ l’année et sa meilleure année fut à 9 000 000 $ … Cela dit, cela ne l’a pas empêché de péter tous les fast-foods du coin mais il a de quoi rager. En tant qu’analyste ou plutôt machine à buzz, il touche 1 500 000 $ de dollars. Il a donc décidé de taper fort en accusant la NBA qui juge beaucoup trop tendre avec ses joueurs. Il n’y va pas avec le dos de la cuillère, éloignez les enfants des écrans

«Je veux dire bravo à la NBA. Vous savez, ces pauvres bébés ne peuvent pas jouer de matchs en back to back. Ils gagnent 20/30/40 millions par an. Mais on veut leur faciliter la vie. À 40 millions par an, il ne faut pas les stresser. Les jets privés et les hôtels 4 étoiles ne suffisaient pas donc je veux féliciter la NBA d’avoir rendu tout ça plus facile pour ces pauvres bébés.

Ça m’énerve tellement, mais tellement, que la NBA ne dise pas à ces gars ‘Attends, t’es payé entre 30 et 40 millions de dollars et tu ne peux pas jouer au basket 2 jours d’affilés ?’. Pour moi c’est une blague. Écoutez on prenait des vols commerciaux et on arrivait à jouer des back-to-backs. J’ai discuté avec des gars qui prenaient le train et qui jouaient 3 jours d’affilée »

D’habitude il se sert de Dwyane Wade comme punching ball mais il semble avoir changé de cible cette fois-ci. On ressent une pointe de jalousie et surtout d’amertume dans ces propos. La NBA a bien évolué depuis le temps. Les joueurs sont maintenant reposés depuis quelques années en back to back et certains en fin de saison. C’est une pratique récente mais elle peut être bénéfique sur le long terme. La NBA n’y peut rien, ce sont les coachs qui décident. Elle ne fait qu’agir en conséquence et elle veut justement que les stars soient présentes pour les chocs, notamment en antenne nationale. Tout le monde a forcément en tête les fans avec leur pancartes sanglantes, qui avaient fait le déplacement pour voir les Lebron James ou encore Stephen Curry…

Oui ils gagnent des millions, oui leurs conditions sont muy bien mais à la fin, c’est toujours la NBA qui a raison…
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités