*
Connect with us

Actualités

Le plus grand regret de Charles Barkley lors de son duel mythique avec Michael Jordan en finale NBA

Source Photo : NBA

Puisque les Suns sont en Finales NBA, c’est l’occasion de revenir sur les dernières finales de Phoenix, en 1993. Le MVP Charles Barkley a amené son équipe à jouer les Bulls de Michael Jordan après avoir conquis la Conférence Ouest. Néanmoins, les Suns se sont inclinés au bout de ses finales et Chuck garde une part de déception en lui.

Phoenix réalise une sublime saison lors de l’édition 1992-1993. Menés par un Charles Barkley nommé MVP de la saison régulière grâce à ses 26 points, 12 rebonds et 5 passes décisives de moyenne par match, les Suns ont terminé avec le meilleur bilan de la ligue. Puis en playoffs, ils ont terrassé les Lakers, les Spurs, puis les Sonics pour atteindre les Finales NBA. Contre les Bulls, les Suns ont tout donné, mais Michael Jordan était trop fort, ils s’inclinent 4-2. Le résultat est logique, mais pourtant, Charles Barkley a toujours un grand regret.

« Nous n’étions pas prêts dans le Game 1, et nous avons un fait un très mauvais départ. Les lumières étaient trop brillantes pour nous. C’est le seul mauvais match que nous avons eu dans la série. Je pense que nous étions nerveux, et je pense que c’était de ma faute si nous n’étions pas prêts à jouer. J’avais vécu de grands moments auparavant, mais personne d’autre dans notre équipe n’avait vécu de grands moments. Pour être honnête avec vous, j’aurais dû mieux nous préparer, ou j’aurais dû être plus agressif. »

Il est toujours très important de bien commencer une série, et les Suns de Charles Barkley en ont payé le prix fort. On ne saura jamais si avec une équipe de Phoenix prête d’entrée, la série aurait pris une tournure différente, mais se faire dominer dans le Game 1 à la maison, ça coûte cher, surtout contre ce style d’adversaire. Les regrets sont d’autant plus présents, puisque Charles Barkley ne regoûtera plus à la joie de disputer des Finales NBA dans sa carrière. Les Suns n’ont pas su se maintenir au sommet, et ont dû attendre 28 ans pour aller en finales et espérer enfin décrocher leur premier titre de champions.

Cette année, les Suns ont parfaitement démarré leurs finales en s’offrant le Game 1. Chris Paul et ses coéquipiers sont entrés directement dans le bon rythme, ce que n’avait pas su faire Charles Barkley. Remporter le Game 1 n’est pas décisif, mais Phoenix prend tout de même un avantage au tableau d’affichage, doublé d’un avantage tactique et pour la première fois de l’histoire, les Suns mènent en Finales NBA.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités