*
Connect with us

Actualités

Ces Clippers sont vraiment passionants : Lou Williams lâche une bombe pour tuer les Pelicans et on parle pas de ses deux mannequins

Source photo : youtube

Pas mal de matchs fous cette nuit et le Clippers – Pelicans en fait clairement partie. Comme si souvent cette saison, la lumière est venue de Lou Williams dans les derniers quart-temps. Il semble vraiment avoir trouvé son rôle dans cette ligue.

Et en parlant de rôle, il a souvent eu le même ces dernières années : prendre feu en sortie de banc. Sauf que l’histoire est différente ces deux dernières saisons avec Doc Rivers. Il le fait plus efficacement, avec le smile et enfin dans une équipe qui gagne vraiment ! Une équipe qui a trouvé sa voie, sa philosophie et surtout son identité. Lou Williams aurait pu être all-star l’an passé et ne le sera probablement jamais mais il est un All-Star pour son équipe et c’est l’important. Ce n’est pas un hasard si on l’a répertorié dans un précédent papier, comme un super clutch player ! 20 points à 7/12 au shoot et surtout un swish qui retentit encore dans la tête des Clippers, à 7 secondes du buzzer.

Il n’était pas le seul à être clutch car Tobias Harris, qui évolue à un haut niveau en ce moment, a claqué 27 points et des lancers importants. La galère du money-time de l’an passé est bien loin et on sent que les gars de Doc Rivers jouent avec une grosse confiance. Danilo Gallinari termine à 24 points et à l’image de son équipe, il avait la main chaude. Dans la seule première mi-temps, 71 points ont été inscrits côté Clippers. En seconde mi-temps, l’histoire ne sera pas pareil car leur si grande avance, va fondre comme de la crème solaire sur une meuf insta à la plage.

Un certain Julius Randle va s’énerver au sens propre et aussi au figuré. Il va réussir à planter son record en carrière avec 37 points et finira par se faire expulser, par surplus d’agressivité. Peut être injustement. Jrue Holiday fut aussi très on fire avec 32 points et 14 passes mais regrettera sûrement son shoot raté à 3 points dans la dernière minute. Anthony Davis a trouvé ça dommage, lui qui termine à 23 points. Pour lui, c’est toujours la même chose et s’ils perdent les money-times avant tout, ce sont à cause d’eux mais pas leurs adversaires.

La Nouvelle Orleans a trop raté sa première mi-temps en défense, pour espérer quelque chose. C’est quand même la 3ème fois que les hommes de Gentry se prennent 70 points en première mi-temps. Ils auront beau lâcher un 21-4 dans le 3ème quart-temps, la marche était trop haute face à une équipe qui sait gérer les fins de match !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités