*
Connect with us

NCAA

Cade Cunningham lâche une incroyable mixtape : 29 points et un money-time fou pour se décrocher la victoire

Source photo : Twitter Oklahoma State basketball

Le garçon marche sur l’eau. Ce fameux garçon qui peut être le prochain numéro 1 de la draft. Avec le Covid-19, on ne sait pas combien de matchs seront annulés mais avec ce qu’il fait depuis 5 rencontres, difficile de ne pas voir Cade Cunnigham être appelé en numéro 1 par Adam Silver en juin prochain. Si la saison s’arrêtait là, il serait clairement notre 1st pick.

Oklahoma State enchaîne les victoires. Il s’agit désormais de la 5ème de suite en autant de rencontres depuis le début de saison. Notre héros du jour claque 29 points et a surtout dominé dans la fin de match plutôt haletante. Capable de shooter main gauche, main droite, en déséquilibre, avec la faute, à mid-range, à 3 points, il sait tout faire. Bon, ce n’est pas le sans faute digne d’Olivier Giroud en ligue des champions mais on en est vraiment pas loin du tout de la prestation parfaite offensivement. 9 points dans la « dernière minute » pour permettre à Oklahoma State de ne pas craquer (en réalité, il a fait son run de la 1.04 à 0.04 du dernier quart-temps). Pour être encore plus précis, il marque les 12 derniers points de son équipe en 90 secondes. Les 15 points de Matthew-Alexander Moncrieffe en sortant du banc auront sacrément fait du bien.

Malheureusement pour Oral Roberts, c’est une nouvelle défaite. Le programme universitaire n’aura jamais pu revenir. C’est une 3ème défaite en 4 matchs. Max Abmas n’a pas à rougir de sa performance car il finit meilleur marqueur de la rencontre avec 36 points. Le 2ème année fait une très bonne saison individuellement. Après avoir tourné à 14 points par match l’an passé, il veut sans doute passer un cap. Sorti d’un match à 28 points, le shooteur fou à 3 points compte bien continuer sur sa lancée mais pour faire encore plus de bruit, son équipe doit gagner et c’est une autre paire de manche. L’arrière a sans doute beaucoup appris dans son duel avec son vis à vis.

Cade Cunningham doit sans doute faire rêver les fans des Cavs ou des Knicks. Mais la saison est encore longue et c’est le genre de fin de match qu’il doit produire continuellement pour se faire un véritable nom.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in NCAA