*
Connect with us

Actualités

Brandon Ingram et Donovan Mitchell offrent le plus beau duel de la saison : 49 points l’un, 46 pour l’autre et la série de 10 wins de Utah est stoppée !!

On se souviendra de ce match pendant longtemps. La preuve en est que la NBA est entre de très bonnes mains et que le futur est assuré avec deux prodiges de la ligue, qui ont assuré le spectacle. Le Jazz ne gagnera pas un 11ème match de suite (132 – 138 OT).

Si vous êtes vraiment un fan de The Daily Dunk, vous avez sans doute lu les papiers parues cette nuit. Si ce n’est pas le cas, vous ratez quelque chose. Pour les autres, vous savez donc que la nuit a été forte en émotion entre shoots décisifs et surtout arbitrage foireux, ENCORE. Car oui, les Pelicans avaient perdu sur une erreur d’arbitrage contre le Jazz la semaine dernière et il y a failli avoir un bis repetita. Mais parlons basket avant tout puisque le spectacle était plus qu’au rendez-vous avec tout simplement le meilleur duel de stars de la saison. Brandon Ingram établit son record de la saison et même en carrière avec 49 points. Ce grand malin aurait même pu atteindre les 50 unités, s’il n’avait pas raté un lancer à quelques secondes de la fin de la prolongation. Un véritable one man show où tout le monde comprend vite pourquoi il a été si vite comparé à Kevin Durant. Bon à 3 points, irréel à 2 points, Brandon Ingram est en plus clutch, sans oublier sa capacité à se frayer un chemin dans la raquette. Sa panoplie est complète et il reste un joueur agréable à regarder. Cette victoire est un sacré miracle car à 3 minutes du terme, Bogdanovic plante un 3 points (Utah +5). Les siens ne marqueront plus de la rencontre. Derrick Favors et E’Twann Moore s’occupent de scorer grâce à des layups mais aussi des lancers, avant que BI s’occupe de la dernière sentence. En parlant de revanche, Derrick Favors voulait vraiment cartonner contre son ancienne équipe comme le témoigne ses 21 points et 11 rebonds.

Donovan Mitchell aura réalisé un match incroyable lui aussi. Il égalise son record en carrière avec 46 points. Il montre être un All-Star avec les moves et surtout des shoots sortis de nulle part. Le dernier quart-temps sera le plus intéressant pour tout le monde. Dans un match de qualifiait de « match de séries », les deux jeunes stars vont briller. D-Mitchell score ? Pas un problème pour Brandon Ingram qui répond. Brandon Ingram stepback à 3 points ? Pas un souci pour Donovan Mitchell qui répond. Cette rencontre aura été une merveille dans le money-time, avec Ingram qui enclenche un shoot à 0.2 second du terme du 4ème quart-temps. Vous connaissez la suite avec une overtime mais Rudy Gobert se fera expulser, ce qui changera le cours du match. Bogdanovic termine à 26 points et Rudy à 17 points ainsi que 14 rebonds. Il aurait pu faire gagner son équipe s’il avait réalisé un 2/2 au lieu d’un 1/2 à 0.2 de la fin du 4ème quart-temps. Enfin, Jordan Clarkson aurait mérité de jouer plus en overtime (15 points). Côté Pelicans, Lonzo est très maladroit (2/12) mais crée très bien avec 13 passes décisives, surtout qu’il a mis en position à chaque fois Brandon Ingram. Le banc a aussi fait la différence avec tous les joueurs impliqués à au moins 9 points.

Une rencontre qu’on pourrait résumer à base de runs, avant que les deux stars se répondent coup pour coup dans le money-time. Si vous n’avez pas vu la rencontre, vous avez raté quelque chose mais sachez qu’il n’est pas trop tard avec le monde d’aujourd’hui grâce à internet.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités