Bradley Beal regrette que les Wizards étaient en mode "victimes" : "Nous ne faisions rien comme nous étions censés le faire"
*
Connect with us

Actualités

Bradley Beal regrette que les Wizards étaient en mode « victimes » : « Nous ne faisions rien comme nous étions censés le faire »

C’est pas vraiment la forme avec les Wizards en ce moment avec une nouvelle défaite. Plus que d’avoir perdu, les coéquipiers de Bradley Beal se sont pris un véritable K.O. La star est revenue sur ce fiasco et regrette l’attitude de son équipe, lui compris. C’est le genre de match qui nous rappelle le Washington 2020 des mauvais jours.

Les Cavaliers n’étaient pas à sous-estimer, comme les Wizards ne sont pas à sous-estimer. Les joueurs de la capitale fédérale n’ont pas pris le match à la légère mais en NBA, il peut y avoir des non-matchs, au-delà des efforts. Le genre de match où rien ne va dans le bon sens. L’écart est monté à plus de 20 points et Cleveland s’est finalement imposé 116 à 101. Les Cavs ont ainsi gagné son 4ème match de suite et Darius Garland en a profité pour claquer plus de 30 points, leur bilan se porte ainsi à 13 victoires et 10 défaites. Ils ne sont plus qu’à 2 matchs des Wizards, qui étaient 1ers à l’est, il n’y a pas si longtemps. Il fallait bien que ça arrive un jour, la forme du début de saison n’est plus. 2 défaites en 3 matchs, 4 victoires sur les 10 derniers matchs. Invité à répondre à ce blowout, Bradley Beal ne se trouve pas d’excuses :

“Ce n’était pas vraiment ce que nous avons fait, ils nous ont en quelque sorte frappé, frappé et encore frappé. Le run était fou, nous ne pouvions pas résister. Nous ne pouvions pas faire de stops. Nous ne faisions rien comme nous étions censés le faire, offensivement, nous avons raté nos shoots[…] Nous ne leur avons pas vraiment rendu la tâche difficile au deuxième ou au troisième quart-temps. »

Bradley Beal regrette que les Wizards aient beaucoup subi et laisser la domination adverse, affecter leur efficacité offensive. Les Cavs ont shooté à plus de 47%, dont 42% à 3 points. Les magiciens n’ont pas la meilleure raquette et face à un monstre de finition tel que Jarrett Allen, la domination de la raquette leur a permis à la fois d’écarter le terrain et de shooter efficacement à l’intérieur. Actuellement à la 4ème place à l’est, Bradley Beal et ses potes doivent relever la tête. Les périodes compliquées arrivent souvent pour n’importe quelle équipe, reste à savoir s’ils sont une équipe qui va subir et jouer les dernières places qualificatives pour les playoffs, ou qui va résister à ce slump et montrer un nouveau visage rapidement. On aura un début de réponse contre les Raptors, un déplacement qui s’annonce périlleux.

Les Wizards n’ont pas intérêt à se la jouer victime pour continuer à avoir des résultats. Maladroit, Bradley Beal doit une revanche à sa franchise. Il n’a pas dépassé la barre des 40% depuis 3 matchs, l’arrière doit montrer le chemin à son équipe, lui qui ne tourne « qu’à » 22.3 points par match.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités