Lebron James fusille la manière de faire de la NBA : "J’ai dû mettre mes enfants et ceux avec qui je vis à l’isolement pour un moment, c’était un vrai dérangement. C’est ce qui m’a mis en colère."
*
Connect with us

Actualités

Lebron James fusille la manière de faire de la NBA : « J’ai dû mettre mes enfants et ceux avec qui je vis à l’isolement pour un moment, c’était un vrai dérangement. C’est ce qui m’a mis en colère. »

Lebron James est énervé et on peut le comprendre. Constamment blessé cette saison, il n’a pas encore trouvé son rythme et le protocole Covid n’est pas venu arranger les choses. La star des Lakers a dit ses 4 vérités à la ligue et leur manière de faire. On peut dire qu’il était énervé.

Confus, frustré et énervé, voilà les mots décrits par ESPN, quand le journaliste McMenamin est allé l’interroger. Tout commence le mardi matin, quand Lebron James est testé positif. En réalité, il s’agissait d’un faux positif. Toutefois, il a dû reprendre l’avion solo pour s’éloigner de son équipe et rentrer chez lui pour s’isoler : « Je savais que j’allais être autorisé [à rejouer] parce que je ne me suis jamais senti malade du tout », a déclaré James après avoir terminé avec 23 points, 11 rebonds, 6 passes décisives et 2 interceptions contre les Clippers. « Je pensais juste que c’était juste très mal géré. » Suite à Thanksgiving, la ligue s’est montrée sans pitié. La règle dit qu’après un test positif, les joueurs se retestent pour être certains du verdict. Cela n’a pas été le cas pour Lebron James et il n’a pas vraiment compris pourquoi le protocole l’a directement envoyé en isolation :

« J’ai dû mettre mes enfants et ceux avec qui je vis à l’isolement pour un moment, c’était un vrai dérangement. C’est ce qui m’a mis en colère. »

Lebron James a finalement été autorisé à rejouer jeudi après midi, en délivrant un second test négatif. Beaucoup ont accusé Lebron James d’avoir subi du favoritisme mais il déclare que tout le monde a le même protocole. Il a avoué que son rythme a été affecté parce qu’il n’avait pas joué pendant 5 jours à cause de ça. Quand il s’est rendu à Sacramento, il était dans un bon rythme mais cette coupure lui a en quelque sorte fait du mal. Entre l’expulsion, sa blessure à l’abdomen et donc ce faux positif, ce n’était pas facile à gérer : « Nous jouions bien. C’est donc un peu frustrant, mais personne ne se sent désolé pour nous. Nous ne nous sentons pas désolés pour nous-mêmes. Nous devons jouer des matchs de basket avec ceux qui sont disponibles. » résume un Anthony Davis objectif.

Prochain match contre les Celtics pour tenter de se rattraper de l’affront face aux Clippers. Lebron James aura sans doute des jambes plus fraiches, puisqu’il pourra s’entraîner le 8 octobre. Les Lakers remontaient la pente et subissent donc un coup d’arrêt. 

Stephen Jackson a encore le seum contre Tony Parker : « Je n’aime pas le coéquipier qu’il était »

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Memphis continue sa vie sans Ja Morant, DeMar DeRozan défie Nikola Jokic et Stephen Curry attend la Floride !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités