Connect with us

News

Brad Stevens sur la saison ratée des Celtics : « C’est la responsabilité de tout un groupe »

Source photo : Slam

Une nouvelle fois, Brad Stevens est revenu sur la saison cauchemardesque des Celtics. Et encore une fois, le coach de Boston rappelle que Kyrie Irving n’était pas tout seul et qu’ils ont tous leur part de responsabilité. 

L’année dernière, les Celtics ont déçu au plus haut point et les doigts se sont alors dirigés sur Kyrie Irving pour désigner le principal fautif. Et c’est logique étant donné que le leadership du meneur n’a pas été à la hauteur des attentes. Mais Brad Stevens trouve que le raccourci est trop gros et prend ainsi la défense d’Uncle Drew.

J’aime Kyrie et je lui souhaite le meilleur. L’année dernière ne s’est pas passée comme nous le souhaitions mais ce n’est pas la faute d’une seule personne. C’est la responsabilité de tout un groupe. C’est un sport d’équipe. Tout le monde est impliqué. Il n’y a aucun moyen de voir les choses différemment.

Brad Stevens a évidemment raison, tous les joueurs (et même dirigeants) ont plus ou moins leur part de responsabilité. Le coach et Danny Ainge ne sont pas exempt de toutes les critiques, le niveau affiché par Jayson Tatum, Jaylen Brown, Gordon Hayward ou encore Terry Rozier fut bien trop léger. 

Nous avons eu le droit à un groupe divisé et quelques jours avant le départ de la free agency, nous savons que Kyrie Irving allait partir. Dès l’ouverture, Uncle Drew était en partance pour Brooklyn, et Brad Stevens rappelle que c’est le droit de chaque free agent, même si Kyrie Irving affirmait devant le public du TD Garden qu’il allait rester en début de saison. 

Il a été élu dans la second All-NBA Team ici. Quand vous regardez les statistiques, il a fait une saison aussi bonne que les autres dans sa carrière et il a le droit comme chaque agent-libre de choisir sa propre destination. 

Deux ans après avoir réclamé son transfert afin d’avoir sa propre équipe, Kyrie Irving a connu un premier échec. Le meneur est désormais en passe de se rattraper, et encore plus, avec l’absence de Kevin Durant. Finalement, le défi des Nets ressemble au défi des Celtics avec un groupe jeune et des talents.

A son arrivée, les fans des Celtics étaient tous excités et le bilan de Kyrie Irving à Boston est catastrophique. Deux saisons, une campagne de playoffs out et une autre saison gâchée par un leadership médiocre.  

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News