Connect with us

Actualités

Brad Stevens se met déjà au boulot pour la saison 2022-2023

Source Photo : NBC Sports

Les Celtics sont tout juste en vacances mais Brad Stevens est déjà au boulot. Avec la draft et le début de la free agent, le GM des Celtics n’a pas le temps de se reposer et doit travailler afin d’améliorer son équipe la saison prochaine.

Les Celtics ont eu un parcours héroïque cette année. Après une première partie de saison compliquée, ils se sont complètement métamorphosés pour enfin terminer à la deuxième place de la conférence Est et débuter les playoffs avec l’avantage du terrain, au moins pour les deux premiers tours. Boston a ensuite enchaîné en éliminant les Nets, les Bucks et le Heat pour ensuite tomber de son petit nuage face aux terribles Warriors en Finales NBA. Les fans auront donc eu droit à une saison un petit peu surprise, même si on connaissait le potentiel des gamins, qu’il était impossible d’imaginer jusqu’au All-Star Weekend. Cette saison a donc vu l’éclosion de deux des plus grands potentiels de la Ligue, Jayson Tatum en tête d’affiche et Jaylen Brown en tant que super-lieutenant. 

Cependant, les Celtics ont semblé très fatigués dans les derniers matchs, à l’image d’un Marcus Smart incapable de mettre la moindre énergie lors du Game 7 et de Jayson Tatum qui n’aura été que l’ombre de lui-même sur l’ensemble des Finales. Brad Stevens s’est donc mis au boulot afin que l’équipe revienne encore plus forte l’année prochaine et remporte si possible son premier titre de champion NBA depuis 2008. Et celui qui a ramené Derrick White, très important durant les playoffs, à la trade deadline, a déjà commencé à identifier certaines lacunes de son équipe. La fatigue de l’équipe laisse envisager qu’il lui manque cruellement de la profondeur de banc. Et surtout, il manque des joueurs capables de scorer en sortie de banc afin de relayer Tatum, Brown ou Smart lorsqu’ils ne sont pas sur le terrain comme Jordan Poole peut le faire chez les Warriors. Le banc des Dubs a explosé celui des Celtics avec un méchant 52-9 sur les trois derniers matchs de la série. Mais de ce côté-là, Stevens veut se renforcer à court terme car il pense que certains joueurs déjà présents comme Payton Pritchard ou Aaron Nesmith pourront endosser ce rôle dans le futur :

“Si vous me demandez maintenant ce dont on a besoin, j’aimerais avoir un peu plus de scoring en sortie de banc. Je crois que nous avons des besoins à court-terme ici.”

Je crois en quelques gars qui n’ont pas eu l’occasion de jouer autant qu’ils le voulaient, qui vont continuer de s’améliorer et qui vont bientôt frapper à la porte. Donc nous avons certaines opportunités dans notre propre équipe.”

Mais le GM des Celtics a également identifié un besoin assez important au niveau du playmaking. En effet, Boston a déjà réalisé l’exploit d’aller jusqu’en Finales avec Marcus Smart à la mène qui n’est pas un vrai poste 1 et qui n’est pas un playmakeur d’élite. Même si Jayson Tatum a fait d’énormes progrès dans ce domaine de jeu et que Jaylen Brown en a fait aussi, les deux joueurs ne sont pas des joueurs capables d’organiser une équipe. Et ce manque s’est amplifié en Finales car les Celtics n’avaient parfois pas de plan de jeu et étaient complètement désorganisés. Ils se sont par exemple retrouvés à ne faire que du shoot à trois points sur de longues séquences alors qu’ils étaient très bons en pénétration. Donc selon Brad Stevens, il faudrait un joueur capable de tenir le ballon et de réorganiser son équipe quand il le faut. Autrement dit, il faut un vrai meneur capable de faire les ajustements nécessaires en plein match, et ayant un niveau élite en playmaking :

Je pense que nous avons besoin de plus de playmaking. C’est un besoin réel. Nous en avons besoin, mais je ne pense pas que nous ayons le droit de ralentir. Nous devons être sûr de pouvoir avoir un bon spacing. Quand nous sommes à notre meilleur niveau, nous jouons avec rapidité et quand nous créons d’avantages, la balle flotte sur le terrain. Je pense juste que nous avons joué plus lentement dans la dernière série face à Golden State.”

Les Celtics vont beaucoup apprendre de cette défaite et vont revenir encore plus fort que cette année. Les joueurs, et notamment Jayson Tatum, vont surmonter leur déception et reviendront avec la rage de vaincre. Nul doute que Brad Stevens fera les bons ajustements et les Celtics seront une des équipes à battre à l’Est.

Paolo Banchero annonce la couleur : « J’ai l’impression d’être le meilleur joueur de la draft »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités